1. YELLOW SWANS Left Behind (Yellow Swans Archive 4 - 2023)

    yellow-swans-left-behind-yellow-swans-archive-4-2023

    Les cygnes jaunes ont encore frappé. Je trouve ça incroyable comme 15 ans après leur split, les sons émergent encore et encore. Et ça continue. Nouvelle K7, C30 pour de nouvelles élucubrations et autres envolées bruitistes. Il faut dire que depuis qu'ils ont décidé de retravailler leurs archives au début du confinement COVID,  2019/2020, les YELLOW SWANS ont trouvé un nouveau public il me semble. Peu importe,  un puissant soleil éclaire toute la ville bombardée sous des déluges de distorsion. Wall of Noise, de l'électricité qu'elle fait du bien.

  2. David TOOP & Lawrence ENGLISH The Shell That Speaks The Sea (Room40 2023)

    david-toop-lawrence-english-the-shell-speaks-the-sea-room40-2023

    Espaces inquiets, sombres atmosphères, mélanges de sons acoustiques et organiques, noir c'est noir, ces deux fameux personnages des musiques d'ambiances ont mis plus de 10 ans avant d'aboutir à ce disque. L'aventurier et australien Laurence ENGLISH apporte le field recordings, la synthèse et TOOP crapote, digère et apporte  lui (entre autres) les cordes de guitare.... Depuis que Laurence ENGLISH a découvert le 'podarge gris', oiseau magique dont le chant simule un oscillateur basses fréquences, l'idée est devenue commune de l'utiliser comme fil conducteur du projet.

  3. David FENECH mountains of night (Jelodanti 2024)

    David FENECH mountains of night (Jelodanti 2024)

    "Regarde ! Les montagnes sont pleines de nuit !", les mots du fils deviennent le nom du troisième disque * du père. Mon esprit tordu y a de suite trouvé un espace de bien-être.  Dans ce nouvel LP sorti chez Jelodanti** David FENECH y laisse sentir sa nostalgie, son goût pour l'aventure et sa curiosité naturelle pour les musiques avant-gardistes. Dès l'intro, c'est Jim O'Rourke  qui m'est venu en tête. Surtout dans la tessiture du son, se jouant de la nature et de l'expérimentation.

  4. Madison GREENSTONE resonance studies in ecstatic consciousness (Relative Pitch records 2023)
    resonance-studies-in-ecstatic-consciousness relative pitch records
    Je cherchais du grincement, j'avais envie de couinements, mes oreilles sont tombées sur ce solo de "Bb clarinet" (une clarinette en Si Bémol) dans ma collection bandcamp. C'est du solo en mode souffle continu qui couine bien bas dans un mode de résonance bien précis et apparemment 'autogénératif'... parait que les ondes débordent et fonction de l'instrument, le rendu devient sauvage ou en tout cas il existe un paramètre aléatoire qu'il faut constamment contrôler...
    Valery John Klebar jeu 30/11/2023 - 21:30
  5. DAPHNE X agua viva (tsss tapes 013 2020)

    daphne-x-agua-viva-tsss-tapes-013-2020

    Un disque de craquements et de gouttes, tap, gric, floup, c'est la pluie qui tombe, les chants des oiseaux sont entendus au loin, parfois, des brins de déformations électroniques aussi, des flocs givrés au synthétique, trituration, grattage, craquement, tous ces sons sont issus de la goutte et de l'eau. L'eau sur polyester, l'eau sur métal, l'eau sur la peau, l'eau dans la machine qui change le son, l'eau en apnée, l'eau en fiesta. DAPHNE X expérimente entre musique concrète et langeurs électroniques. L'enregistrement est au plus proche, ha les fameux micros LOM.

  6. INGAR ZACH strumento di etimo incerto (Aspen Edities 2023)

    ingar-zach-strumento-di-etimo-incerto-aspen-edities-2023

    Huitième album du percussionniste norvégien (Oslo / 1971) sorti non pas sur son propre label (sofa) mais chez l'excellent belge Aspen Edities. Un solo à base de speaker vibrant qui donne un son particulier à son set up. Bien plus varié que ce que j'ai déjà pu écouter de lui ('Before Nightfall One' entre autre mais je suis loin d'être un spécialiste du bonhomme...), on a affaire ici à une musique expérimentale à base de quelque chose de pop (ok ok, toute proportion gardée).

  7. DEK 1981​-​87 Vol​.​1 (LP Jelodanti records 2023)

    dek-1981-87-vol-1-lp-jelodanti-records-2023

    DEK : André Dekeyser, Patrick Dekeyser, Vincent Epplay. Les DEK sont deux frangins plus un gars rencontré en école d'art. Je me demande bien qui joue le Tuttle dans ce monde de Buttle. Peut importe, je suis tombé dedans direct. Cette trompette bidule qui claudique et dont le vent poétique attrape au vol des tas de collages. Les DEK font de la poésie. Et c'est l'attitude punk distingo et cet humour fin qui m'ont fait vaciller. Le grand méchant loup est tout gentil en français mais devient un gros méchant hurlEUR punk en allemand. Achhhh j'en ai encore les larmes aux yeux.

  8. TIM DAISY / IKUE MORI light and shade (Relay recordings 2021)
    tim-daisy-ikue-mori-light-and-shade-relay-recordings-2021

    Ceci n'est pas un concert mais bien un disque de collaboration entre ces 2 personnages issues du monde des musiques improvisées. D'une part, TIM DAISY, batteur célèbre, domicilié à Chicago depuis 2010 dont certains morceaux de sa composition ont été agrémentés par les sons électroniques imaginées par IKUE MORI (dans son New York enchanté). La batteuse de DNA a lâché depuis longtemps les baguettes pour ne se concentrer que sur ses sons électroniques. IKUE MORI : ELECTRONICS. C'est ce qu'on lit toujours depuis des lustres sur les pochettes de tous les disques auxquels elle participe.

    Valery John Klebar mar 04/04/2023 - 13:33
  9. Eliane RADIGUE dedalus / akama (Montagne Noire 2023)
    eliane-radigue-dedalus-akama-montagne-noire-2023

    Le label "Montagne Noire" est la partie émergée du GMEA* d'Albi, ville tout proche de Toulouse. Cette salle, bien connue par tous les aventuriers de l'arche musicale perdue, héberge, produit et diffuse de nombreux projets à la teneur particulièrement expérimentale. Les appels à projets y sont très intéressants et s'il faut identifier quelques perles sur le label, on notera les disques de Jean-Luc GUIONNET & Claire Bergerault (MUNE), de Sébastien ROUX ou de Mathieu WERCHOWSKI (cf dans ces pages). Dernier disque en date, un disque dédié à l'œuvre de Eliane RADIGUE.

    Valery John Klebar jeu 23/03/2023 - 21:21
  10. Chris ABRAHAMS follower (Room40 2023)

    Chris ABRAHAMS follower room40

    Sixième album pour le fabuleux pianiste de THE NECKS chez l'australien ROOM 40 (Laurence English aux manettes je rappelle). Disque franchement lumineux, hyper varié touchant la délicatesse, la profondeur et une sorte de plénitude apaisée. De fin de vie ? J'espère pas. Comme d'habitude, on baigne dans un océan de sonorités fines, des nappes constantes se mélangent aux cliquetis joueurs, des moteurs aux sons farfelus à la Pierre Bastien chatouillent des notes de piano caressé, des sons atones s'amusent avec des brindilles de spleen déjà vieillissantes.

S'abonner à expe