RADIANT (Janane records 2019)

RADIANT (Janane records 2019)

Il m'a tapé dans l'œil chez Mélomane à Nantes, je me suis dis tiens un ersatz du groupe autrichien, mais non, il y a un 'T', RADIANT est un trio rock parisien dont la voix féminine chante en anglais. Ces trois-là sont des conservateurs de la noise d'antan. Comprendre : pour les vieux. Visez 90, vous n'en serez pas loin. Mais bon, faisons semblant d'avoir 25 piges et des oreilles vierges d'acouphènes. J'ai de suite pensé aux lillois de BERLINE 0.33 dans cette présence de la voix et ces mélodies façon SONIC YOUTH dans leur temps PopyPop.

POUTRE Last In First Out (Rejuvenation, Poutrage, Katatak, Assos'Y'Song, Day Off, Boom Boom Rikordz 2019)

poutre-last-first-out-rejuvenation-poutrage-katatak-assosysong-day-boom-boom-rikordz-2019

C'est Nicolas Dick (Kill The Thrill etc...) qui a enregistré ce troisième album du trio arlésien. POUTRE, DICK, c'était écrit, et le résultat est terriblement emballant. Pas de préliminaires pour les vieux, on se connait par coeur, la jouissance est partout, le trio envoie sa Noise comme en concert. Je retrouve cette énergie de la Bascule de Rennes et de ce discret trio  à la puissance musicale revigorante.

YELLOW SWANS drowner (Yellow Swans Archive 2021)

yellow-swans-drowner-yellow-swans-archive-2021

Noise et drone, de l'ambiance tendue et triste, YELLOW SWANS poursuit les rééditions vinyles des superbes albums K7 / Split... Découvert à l'époque velue de Load Records dans les 2000ies, le duo américain (Portland, Oregon) a opéré de 2001 à 2008, Pete Swanson et Gabriel Mindel Saloman qui composent Yellow Swans ont expérimenté dans un versant Noise indus avec quelques accointances du côté de l'électronique la plus tendue.

TUNIC exhaling / quitter (Artoffact records 2021)

TUNIC exhaling / quitter (Artoffact records 2021)
TUNIC exhaling / quitter (Artoffact records 2021)
Cette musique ne pouvait que me plaire, engoncée entre du Hard Core Noise et de la Noise canal historique. J'ai des pustules qui poussent sur le corps facon Charles Burns, des cloques couleur mimolette qui m'ont rappelé de vieux souvenirs de MIHAI EDRISH, de ENVY, des JACKS et tous ces vieux groupes des années 90/2000 que le long fleuve de la vie n'a pas engloutis pour les siècles des siècles. TUNIC est un trio de Winnipeg, une ville dans le Sud du Canada, blanche de neige, froide comme la lame du rasoir.

BUNSEN Antiface + Lazarean Section (Kaoskontrol records 2021)

BUNSEN Antiface + Lazarean Section (Kaoskontrol records 2021)
BUNSEN Antiface + Lazarean Section (Kaoskontrol records 2021)
Nous ne  sommes plus en 2021 mais bien dans les années 90, le temps d'une K7 ( c'est 80 çà !) et d'un 7" sorti chez notre finlandais Kaos Control ! On s'est déplacé en un clic chez nos potes de BIRMINGHAM à l'époque de nos chers GODFLESH, HEAD OF DAVID, SKULLFLOWER etc... Ces BUNSEN  (aucune info trouvée sur eux) ne s'en cachent pas du tout, retour vers le futur, boîte à rythmes, grosses voix d'outre sternum, lourdes guitares noise, rythmiques martelantes...

MODECENTER s/t (A-Lo Records, Numavi Records 2021)

MODECENTER s/t (A-Lo Records, Numavi Records 2021)

Pour retrouver ma jeunesse de vieux, je me suis procuré ce joli LP transparent aux accents noise avec un certain goût pour la vieillerie façon Killing joke... Un quatuor de Vienne, double guitare, grosse basse disto, batterie droite et ce chant crié du gras du bide qui fait en grande partie le charme de ces autrichiens. Après une cassette en 2019, ce premier LP (transparent) berce mes moments de rock en se balançant rondement et  nostalgiquement sous mes lobes velus tout poilus. L'automne sans doute.

WARM RED decades of breakfast (LP STATE LAUGHTER RECORDS 2020)

warm-red-decades-breakfast-lp-state-laughter-records-2020

Deuxième album de ce combo (après 'The Way Felt Feels' sorti en K7 en 2019) de Atlanta/Georgia pour une Noise plantureuse allant autant chercher la basse disto du ventre que la crache baveuse des dames fières. Un mix entre PYLON et JESUS LIZARD ? un METZ au goût de SHOPPING ? un NOSEHOLE Noise punk ayant tourné vinaigre après avoir adoré les paroles de JACK O NUTS ? Les joues bien gonflées et l'élan d'une jeunesse toute jeune ont  réussi à faire éclore un des disques de rock de ce 2021 tout juste à moitié entamée. Le disque date de 2020 mais on s'en fout.

SHORA Shaping The Random (Head records 2021)

shora-shaping-the-random-heads-records-2021

Head records (Montpellier) ressort pour la première fois en vinyl ces deux monuments du Noise HC du début 2000 : ce maxi cd 'Shaping The Random' et le split avec ce dingue de MERZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZBOW. SHORA détonnait à l'époque par son ouverture musicale capable d'aller autant chercher l'atmosphère inquiète du drone, la hargne du Grind que de chiquer les mollets d'un CONVERGE, d'un BOTCH et l'hystérie d'un ORCHIDS. Se mettre les doigts dans la prise et les pieds dans l'expérimentation n'était pas un problème pour eux.

WHITE SUNS the lower way (Lp Decoherence records 2021)

white-suns-the-lower-way-lp-decoherence-records-2021

Dans la famille des fiers trois mâts fins comme un oiseau, je nomme les trois dingues de WHITE SUNS (New York). Depuis son début sur le label de Weasel Walter UgExplode records / 'Waking In The Reservoir' (2011), puis sur Load records / 'sinews' (2012) ou flenser records /  'totem' (2014) *  + 'Psychic Drift ' (2017) , ce combo de Noise extrême a mis les jalons sur un style qui lui est propre. Un mélange entre le harsh noise et la no wave.

S'abonner à NOISE