HARAM Drescher cd lovitt records 2007

HARAM Drescher

« la consommation du porc et d-alcool sont interdits », tu veux le dire en arabe ? Dit : « HARAM ». C-est donc le retour des talentueux mélodistes américains, retour avec un guitariste en plus dans les bottes, ou dans la hotte, vu la période; l-album est moins bon, moins de suprise et bien plus « lovitt » (on rentre dans le rang ?) qu-on pouvait s-y attendre. Néanmoins, c-est vers le bon LOVITT qu-on va puiser ses influences, avec ce côté ENGINE DOWN abrasif qu-on a bien aimé par ici fut un temps.



THE LOVEKILL the sleepover cd Astro Magnetics 2005

THE LOVEKILL the sleepover

Juste avant d’entrer dans le grand bain, là où on nous supprime notre belle bouée canard …The Lovekill fait encore un dernier petit tour à la pataugeoire durant trois chansons, dont deux qu’on retrouvera sur le prochain album (mmh ??) prévu début 2006. The Lovekill joue fin, sans maladresse apparente si ce n’est un chant au timbre de voix parfois un peu faux, ce qui donne finalement de la personnalité à des compos prévisibles mais sacrément bien montées.



MODEL DOWN voicing the circuit cd Modern Radio Record Label 2005

MODEL DOWN voicing the circuit

Il n’est pas forcé d’habiter Washington DC pour sonner à tout pris comme la plupart des groupes de Dischord. Model Down serait logé dans la capitale états-unienne sache que ce trio serait, il y a de grandes chances, l’une des nouvelles pouces du célèbre label punk rock…enfin peut être ? Car faire référence à ce point à ses influences peut en laisser plus d’un perplexe, moi le premier. Pour y remédier Model Down joue son post punk/hardcore avec un feeling moins tendu. La voix aspire a autre chose qu’à la colère ou à la mélancolie.



WHITE CIRCLE CRIME CLUB These Are The Secret Sounds Of Fear Cd Conspiracy Records 2003

WHITE CIRCLE CRIME CLUB These Are The Secret Sounds Of Fear

White Circle Crime Club semble vouloir faire parti de ces groupes qui ne souhaitent pas être enfermer dans un carcan musical prédéfini. A la croisée du meilleur de l’indie rock nord américain et de la dernière vague post hardcore des 90’s, les Belges ne choisissent pas et préfèrent brouiller les pistes dans la mesure de leurs possibilités. Même si le pari n’est pas complètement réussi sur ces quatre titres prometteurs… il n’en reste pas moins qu’une légère vague de fraîcheur musicale remplie mes oreilles.



BLACK EYES s/t Cd Dischord 2003

BLACK EYES s/t

On connaissait bien l-amour de DISCHORD pour le rock... depuis 1980 quand même ! Le rock déglingué dans tous ses états, du hard core à celui ci plus difficile d-accès... et bien figurez vous que ces BLACK EYES s-en mêlent à leur tour, jouant les troublions dans la lignée THE EX meets FUGAZI. On rentre dans le disque sans coup férir.



Tags

DIE PRETTY CRASH TASTE Pretty crash LP Rejuvenation Records, Migouri, Theatre Records 2006

DIE PRETTY_CRASH TASTE_Pretty crash

Entre émocore et émo/ post-hardcore, voilà une belle initiative, au résultat une fois de plus abouti, c’est une constante chez Rejuvenation, que ce split LP unissant deux groupes poitevins qui, outre la confirmation qu’ils nous apportent de la très bonne tenue de la scène liée à cette ville, nous balancent sans crier gare sept titres énervés.



Tags

FUCKUISMYNAME stay gold, falconass! lp X-Mist Records / Meudiamorte 2006

FUCKUISMYNAME stay gold, falconass!

Le premier 7’’ avait fait dressé plus d’une oreille en quête de post punk noisy frais et colérique. Bien sûr, je ne parle pas des groupes actuels qui sont restés bloqués sur les années 80 et qui essaye à tout prix de ressembler à leurs mentors comme s’il ne s’était rien passé en l’espace de quinze ans ??!! Ce qui n’est aucunement condamnable bien heureusement, juste irritant parfois…(ça se voit tant que ça que je me retiens ?).



Tags

THE YELLOW PRESS comfortable curses lp Day After Records 2006

THE YELLOW PRESS comfortable curses

Auteurs de deux Eps remarqués puis regroupés par les labels X-Mist et Christopher’s Records en 2005 sur un 12’’, The Yellow Press propose ici dix nouveaux titres. Si sur leurs premiers pas discographique ces ex Torches To Rome distillaient un émo rock DC sound sautillant aux tendances post punk énervés ce n’est plus tout à fait le cas sur « comfortable curses ».



Tags

POWELL hundred miles and caffeine cd autoproduction 2005

POWELL hundred miles and caffeine

Powell est un quatuor qui vient de Le Mans. On y retrouve Dimitri qui jouait par le passé dans Fight Da Sukas, un groupe du cru que les moins de vingt cinq ans ne peuvent connaître. Tout ça pour dire que Powell sont de vieux briscards de la scène indé, une scène qu’ils suivent et apprécient depuis de longues années déjà. Cette expérience on la ressent dans cet Ep à travers une réelle « maîtrise » de l’écriture et du son qui du coup n-est pas le fruit du hasard.



Tags

THE KINISON s/t cd Fearless Records 2003

THE KINISON s/t

The Kinison plante le décor à l’aide d’un « hey hey hey » nerveux et entraînant. Sur ce Ep, on a droit à une sorte d’émo rock avec un soupçon de core, dans la veine développée par At the drive in. L’héritage de Fugazi et d’une bonne partie de la scène DC du début des années 90 est palpable. The Kinison tire son épingle du jeu grâce à des clins d’œil appuyés à un certain hard rock des années 80 (Judas Priest, Kiss…) très audible, tout particulièrement lors des miaulements de chatons en rut ! ?



Tags
S'abonner à fugazi