HARAM Drescher cd lovitt records 2007

HARAM Drescher

« la consommation du porc et d-alcool sont interdits », tu veux le dire en arabe ? Dit : « HARAM ». C-est donc le retour des talentueux mélodistes américains, retour avec un guitariste en plus dans les bottes, ou dans la hotte, vu la période; l-album est moins bon, moins de suprise et bien plus « lovitt » (on rentre dans le rang ?) qu-on pouvait s-y attendre. Néanmoins, c-est vers le bon LOVITT qu-on va puiser ses influences, avec ce côté ENGINE DOWN abrasif qu-on a bien aimé par ici fut un temps. 3 guitares pour faire de l-émo (c-est pas Get Up Kids non plus hein...), c-est pas souvent, ça faisait un bout de temps que je n-avais pas écouté ce genre de groupe, avec des choeurs, avec les clichés du genre, des mélodies très printanières, très fraiches, qui auraient d-ailleurs gagnées en sucre en sortant 6 mois plus tard. Néanmoins, c-est très bien fait, tout est en place, personne ne sera effrayé à l-écoute de ce deuxième album et ravira, c-est sûr, les fanas de AT THE DRIVE IN, ENGINE DOWN, FUGAZI ou BUILT TO SPILL. Une réussiste... c-est dit... mais je préfère le premier... http://www.lovitt.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.