MADE OUT OF BABIES trophy Neurot Recordings 2005

MADE OUT OF BABIES trophy

Ca commence mal, les initiales du groupe, l’abréviation qu’ils utilisent donne MOOB. Branleurs. Copieurs. Va falloir venir me chercher pour que j’aime ce que vous faites. Début d’album me rappelle illico Queenadreena que j’ai vu il y a quelques mois et que j’ai trouvé détestable à tout point de vue (sur-joué, arrogant, malhonnête, sexué de la mauvaise manière). Chant d’écolière friponne puis rauque crié la seconde d’après, je ne suis pour le moment pas bouleversé par la chanteuse présentée comme incroyable. Un bon passage Polvo dans le 2ème morceau. 3ème morceau, sorte de blues lent saturé pas forcément désagréable (un lézard christique en ligne de mire ?), toujours le même chant bipolaire, je trouve les morceaux un peu longuets, l’impression que le propos est déjà réglé en une minute trente. 4ème, ça s’énerve, riffs un peu plus lourds, mais toujours redondants. 6ème, tu ne serais pas en train d’en faire un peu trop, mademoiselle? 7ème, y’a du mieux au début, moins de maniérisme, plus direct. Mais pourquoi ça devient tout pourri aussi vite? 8ème, de pire en pire, désolé les Babies mais faire du rock noise n’implique en rien d’oublier de combiner des tonalités, au contraire… Je vote pour la 11ème plage comme la plus efficace, mais subjectivement, ça sent le groupe construit autour de la chanteuse, qui est peut-être très efficace sur scène mais unidimensionnelle sur cet album. Et je trouve les choix harmoniques de l’orchestre de la demoiselle bien trop discutables à mon goût. On n’a pas l’intensité et le talent de Jesus Lizard juste en saturant une basse. Ni la dimension de PJ Harvey juste en criant un peu fort. Désolé pour ceux qui aiment, mais ce n’est pas du tout mon truc. http://www.madeoutofbabies.com http://www.neurotrecordings.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.