CAFE FLESH

VOLT Romeo KO cd Exil On Mainstream Records 2005

VOLT Romeo KO

Avec déjà un joli petit début de discographie au compteur, les allemands de Volt mettent le turbo afin que la débauche d’énergie du passé puisse être entendu par le plus grand monde…dans le futur ?? Du coup difficile de passer à côté de pareil disque. Le trio balance un rock qui plonge ses racines dans les grands crus noise des années 1990 ; Cows, The Melvins, Unsane et surtout The Jesus Lizard. Mais Volt sait qu’on est en 2006 et nous gratifie d’un son largement plus dur, plus dense et d’une écriture qui a su s’enrichir au fil des années.



ARGUMENT s/t cd Kythibong Records 2005

ARGUMENT s/t

Cette jeune formation nantaise dans laquelle sévit le batteur de Room 204 n’a pas fait beaucoup de tours de chauffe (démos, Ep…) avant de se lancer dans le grand bain du premier album. Musicalement on navigue à vue entre The Jesus Lizard, Big Black/ Rapeman, Tar…l’école noise rock dite de Chicago en gros. Tous ces groupes qui ont fait les beaux jours d’un label comme Touch and Go à la fin des années 1980 et la décennie qui suivie bien sûr.



FATABO démo cd autoproduit 2009

FATABO démo cd

Nouvelle belle surprise soutenue par le label Rejuvenation, Fatabo, trop composé de membres de Pregant, Uneven ou Die Pretty, effectue ses grands débuts, prometteurs, avec les quatre titres de ce démo cd. La patte de chacun est perceptible, l’influence demeurant, la plupart du temps, Fugazi, ce dont personne ne se plaindra, et Yellow permet au trio un début idéal, avec cette instrumentation modérée et ces voix qui se complètent.



MR PROTECTOR Pétrole A tant rêver du roi records

MR PROTECTOR Pétrole

Originaire de Jarnac…l’info est déjà de très bon augure lorsqu’on découvre ce trio furieux qui pratique un rock-noise de folie, chanté dans trois langues : Allemand, Anglais et Français. La plupart du temps remonté et plutôt direct, imposant un tempo asséné et un chant braillé générateurs de superbes morceaux noise (le lancinant morceau d’ouverture Sloom, lourd et, lui, chanté de façon presque narrative, puis l’excellentissime Was kann ich tun ?



Tags

CAFE FLESH lion will no longer be kings (Head records 2012)

cafe-flesh-lion-will-no-longer-be-kings-head-records-2012

J'aime cette viande laissée à l'abandon au soleil. Depuis que j'ai reçu ce disque, il ne quitte plus ma platine. Ca commence punchy comme dans un morceau énervé de Mc LUSKY / FUTURE OF THE LEFT, ça s'envole en rouleau-compresseur à la façon des vieux COWS, les cuivres y font beaucoup, la basse bandante (et bien du ventre) file droit dans les jupons de David Wm Sims de JESUS LIZARD, la rythmique alerte est droite comme un zob plein d'entrain. Ca rock gras. Comme j'aime. Seul "zoo went crazy", le neuvième et avant dernier titre (et son morceau caché en toute fin...) joue piano voix blues.



S'abonner à CAFE FLESH
The website encountered an unexpected error. Please try again later.