JOHN EDWARDS / MARK SANDERS jems (Treader 2016)

john-edwards-mark-sanders-jems-treader-2016

Ces deux là fondent un des plus beaux duos d'impro que je connaisse. Mark Sanders Percussions / John Edwards contrebasse. C'est leur deuxième disque en duo (après 'Nisus Duets' sur Emanem en 2002) alors qu'on les voit régulièrement partager leur créativité sur scène à Londres au CAFE OTO ou sur disque dans de nombreuses formations (testez leur disque avec Tilbury chez Fataka en 2014). Mark Sanders, ici sur une batterie bricolée, a un jeu mêlant énergie teigneuse sur atmosphères velues : cliquetis en tout genre, jeu débridé tout en finesse, gouttelette d'eau sur entrecôte saignante.



DECOY with JOE McPHEE : spontaneous combustion (Otoroku* 2014)

decoy-joe-mcphee-spontaneous-combustion-otoroku-2014

DECOY c'est un trio d'impro composé de John EDWARDS (double basse), Alexander HAWKINS (Orgue Hammond B3) et Steve NOBLE aux percussions / batterie... Joe Mc PHEE est bien connu comme saxophoniste** officiant dans le free jazz dont les potes de chambrée sont Peter Brötzmann ou Evan Parker. On l'entend aussi jouer de la trompette de poche notamment sur le morceau ayant donné son nom au disque...



JOHN BUTCHER & MARK SANDERS daylight (Emanem disc 2012)

john-butcher-mark-sanders-daylight-emanem-disc-2012

Je sais que tu ne sais plus quoi écouter. Un coup tu vas voir ailleurs, un coup tu y reviens, un coup, c'est en dehors. Y a t'il une ligne ? Je dis oui. Un peu de musique improvisée, ça ne mange pas de pain. Deux stars du genre, JOHN BUTCHER au sax ténor et soprano et MARK SANDERS derrière sa jazzette. 2 anglais qui ont passé leur adolescence sans se côtoyer dans les années 70/80 dans les banlieues de Londres. Classe 1954. Comme les punks.



WILL GUTHRIE Sticks, Stones & Breaking Bones (2012)

WILL-GUTHRIE-Sticks-Stones-Breaking-Bones-antboy-music-lespouricords-gaffer-records-electric-junk

WILL GUTHRIE  est ce batteur australien que j'ai vu la première fois dans son projet ELWOOD & GUTHRIE en 2008 à BITCHE (fameuse salle nantaise autogérée) accompagné par le chanteur et joueur de banjo Scott Stroud dans un duo cajun bigarré bien décalé. Depuis c'est dans le trio THE AMES ROOM, accompagné par jean-luc guionnet (saxophone alto) et clayton thomas (contrebasse), que le batteur s'est vu briller.



S'abonner à FREE JAZZ