MIHAI EDRISCH un jour sans lendemain cd Alchimia 2005

MIHAI EDRISCH un jour sans lendemain

Ils ont passé la barre, il y a moins d’urgence que sur leur premier disque, ce n’est pas pour me plaire. La guitare en fait beaucoup trop par endroit, c’est vraiment difficile de passer le cap. Ca devient de la pop, du screamo pop, tu entends ? La où on frolait le lyrique, aujourd’hui on y va à fond, c’est ca la jeunesse. N’empêche, j’ai plus de mal, c’est sympa, gentil, mais rien ne vaut leur premier mini disque, beaucoup moins téléphoné, beaucoup moins préparé, beaucoup plus brut. Car ce (nouveau) premier album est aussi un concept sur la vie, chaque titre se chargeant de rendre compte des états mentaux des divers âges de l’existence (Naitre, marcher, vivre et ca finit par mourir…). Mélancolie. Oui, bon, j’ai plus quinze ans. Certes, et à leur décharge, ils ont réussi à créer leur son, leur propre truc, leur univers, mais c’est cette guitare et ses mélodies qui parfois me font mal à l’oreille, grandiloquentes, les paroles en francais ont le mérite d’être en francais et plutôt d’obédience tristounettes, les rythmes sont moins tribaux, ca perd en charme et en force. En somme , c’est une mini confirmation, oui, il faut être exigent, MIHAI EDRISCH garde encore chez moi son envol du premier minicd mais, encore une fois, je suis franchement hermétique à ces passages trop mélodiques et trop consentuels. Leur screamo hard core nostalgique a laissé des plumes derrière lui, c’est dommage mais il n’est jamais trop tard pour s’imaginer une autre vie, sans grande phrase ni romantisme outrageux. http://www.mihaiedrisch.com http://www.alchimiarecordings.com

Tags


The website encountered an unexpected error. Please try again later.