COBRA NOIR adobe the dead cd Cyclop MEdia Records 2005

COBRA NOIR adobe the dead

À peine ep sorti sur dead cities records, voici direct le cd. La mue du serpent est évidente. Tout y est à condition de dépasser les préjugés et les redites. Sans regarder les diverses influences pas si évidentes que cela, Cobra Noir a fait un excellent album en dehors des éternelles classifications punk, hardcore, crust, dbeat. Presque dans la suite de la compile deadly sins. La pochette est très belle et sort elle aussi des éternels design punk. Tout en pantone. Avec des paysages industrielles en ruines. L’image est à la musique. Moins destructurée que Tragedy, moins violente qu’Uranus, plus lente aussi, le rythme est lourd, la voix criante, rauque, aigue et violente. Un premier album et déjà un album tout en maturité, en simplicité presqu’en finesse et en sophistication. Un album simple et mélodique en apparence qui grandit au fur et au mesure des dix morceaux. Très travaillé. Très pointu. Là encore du beau travail de Rwadan du Cursed. Sur scène, le cobra noir va prendre du poids en partant tourner aux Etats Unis cet été. Est-ce bien nécessaire ? Sûrement car la première partie du lancement à Montréal a été brouillonne –à mon avis- pour devenir excellente. Forte. Rampante. Sans concessions. Un groupe et un album qui redéfinissent un genre, une étiquette et un discours ? Révolutionnaire ! Et sans se péter la gueule. Excellent renouvellement ! J’ai hâte de les revoir sur scène. L’album est annoncé pour le 12 juillet. Officiellement. http://www.cobranoir.org http://www.cyclop-online.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.