choo choo shoe shoot choose your own romance cd Kythibong Records 2008

choo choo shoe shoot choose your own romance

Dès leur premier concert à Rennes j’avais été surpris par la qualité du son de ce quatuor nantais. Chicago noise rock à fond les ballons ! A peine avaient ils quitté la scène du Mondo Bizarro que les premiers noms fleurissaient déjà, Uzeda, Bellini, Shellac, Big‘N, Héliogabale... Et c’est vrai qu’il y avait déjà un peu tout ça dans la musique des Choochoos. Puis les prestations publiques s’enchaînèrent, une chouette démo mis à plat un premier enregistrement plutôt concluant. Mais c’est avec l’ingé son Miguel Constantino (Ford Damage, Papier Tigre) et le mastering de Bob Weston (Shellac) que le quatuor prend toute son ampleur sur cet album à la production réussie. Le son rêche presque décharné des Choochoos prend ici ces aises et nous colle le frisson pour ne plus nous lâcher. Pourtant le combo noise avec un chant féminin n’a pas forcément décidé de jouer la carte de la nouveauté. Si on ne sera pas forcément surpris concernant les bases musicales qui ont inspiré les nantais, ces derniers calment leur petit monde par une réelle précision dans le jeu, le son et des compos qui lattent. On retiendra aussi cette impression de tension continue tout le long de ces neufs titres. L’effet est d’autant plus saisissant, voir pesant, qu’on peut avoir la sensation d’entendre un seul et même morceau. C’est ce qui fait la force de ce disque mais qui peut aussi en rebuter quelques uns tant les variations d’un morceau à l’autre sont subtilement, discrètement amenées et ne sautent pas à l’oreille du premier coup. Peut être que cet opus aurait mérité un ou deux morceaux fonctionnant sur un autre « schéma » que les autres tracks ?? Qu’importe, dans tout les cas Choochooshoeshoot propose un excellent premier album. Et c’est déjà beaucoup ! http://www.myspace.com/choochooshoeshoot http://www.kythibong.org



The website encountered an unexpected error. Please try again later.