WEEPING MINDS OF SILENCE XIMEL split cd Space Patrol 2004

WEEPING MINDS OF SILENCE_XIMEL_split

Après un premier Ep de mise en forme, les gars de Blois remettent le couvert en compagnie de Ximel, groupe basque que je découvre par l’intermédiaire de ce split CD au « artwork » réussi. Weeping Minds Of Silence semble avoir baissé d’un ton depuis leurs derniers efforts discographiques, le côté noise brut de décoffrage s’est muté en un rock plus avenant, décousu et mélodique à la fois, qui joue facilement avec les espaces et les temps morts. Il y a encore un côté un peu passe partout qui ne me permet pas de me saisir rapidement de la musique, mais ces cinq morceaux possèdent quelques atouts cachés, charmeurs. Parfois j’ai pensé à Epileptic en moins « bluesy », à Dianogah qui aurait su trouver un second souffle, à Prohibition pour le feeling « french noise made in 90’s ? ? ». Ces cinq titres ne sont pas à des années lumières des débuts un peu nonchalants de Versailles ou S.Process… et autres groupes dans cette veine qu’on voyait fleurir à la fin des années 90. En écourtant parfois leurs morceaux, les Weepings gagneraient peut être en efficacité et en dynamique… Le « post noise rock » des gaziers semble être sur de bons rails… il n’y a plus qu’à transformer la prochaine fois ce nouvel essai… encore un peu timide ! Avec Ximel, l’indécision n’est pas de mise. Les Basques se sont bouffés de l’Unsane à n’en plus finir. Sauf que Ximel sait manier le scalpel noise avec tact, ce qui pour du « rip off » risque d’en ravir plus d’un ! La formule archi-connue est utilisée avec habilité et sincérité par ce trio qui nous surprend à l’aide d’une section rythmique encore plus lourde que l’original et des breaks atmosphériques bien sentis. Ximel sait aussi jouer sur le terrain d’Isis ou de Neurosis, le temps d’une longue plage sludge ultra efficace. Ces cinq titres sont une bonne surprise… à découvrir au plus vite. http://www.thespacepatrol.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.