MURDER AVENUE an ocean of despair cd autoproduction 2004

MURDER AVENUE an ocean of despair

Je les ai aperçu en première partie du concert soutien pour l’eurotour des Expectorated Sequence dans le demi-sous sol du bar L’Esco (qui commence l’année 2006 avec une programmation assez furieuse…Enfin une place avec de la musique normale!). J’ai pas fait de scene report car les Expectorated Sequence s’en vont faire une petite dizaine de dates en France (avec et sans les An albatross et même avec Loisirs), donc vous aurez l’occasion de vous faire une (très bonne ?) opinion par vous-même si vous voyez ce que je veux dire. Bref, voici la démo des Murder Avenue, jeune groupe de Ste Hyacinthe, et disons-le tout de suite : c’est une démo ou un premier simple ? tant la qualité des morceaux et du son est là. C’est d’entrée impressionnant. Cela me cloue le bec. 5 morceaux sont ici livrés dans une veine hardcore avec une touche metal. Je dirais même qu’il y a une touche ancienne qui me rappelle l’énergique premier Vanilla ou le premier ep des Zorn, ou encore des trucs comme Erosion, ou Converge (évidemment) et même le son émo des Iconoclast ? La guitare relance toujours ce côté émo-metal qui tient la noirceur des compositions. Le dernier morceau est tout simplement sublime (à la Zorn sur son ep) et clôt une excellente démo. Ce dernier morceau tout en longueur, toute en finesse, qui n’en finit plus avec des arrangements assez bizarroïdes et une composition toute en tension, presque derviche, commence à devenir une marque de fabrique du hardcore au Québec. Écoutez le dernier morceau des récents cds des Expectorated Sequence (hairbomb), des Dischords of a forgotten sketch, des cobra noir, et vous verrez que ces groupes là ont de très beaux jours devant eux. Le premier album est pour bientôt. Ces tueurs choisissent le prénom : Dahmer, Marc Lépine ou Mesrine ?! http://murderave.com/



The website encountered an unexpected error. Please try again later.