LESTER LEWITT Kombinations Hypothetiqs Elf Cut Records 2000

La belgique et son plat pays (qui n-est pas le mien !) produit souvent des artistes aux caractères sombres et mélancoliques... baignés qu-ils sont dans ces friches de mines abandonnées, de climat nuageux et pluvieux (c-est peut être bien un cliché !)... Et LESTER LEWITT ne déroge pas à cette règle ! De vastes espaces étendus, mis en évidence dans leur musique par des nappes électroniques -brouillardisantes- et inquiétantes, ponctuées d-ici delà par des sons plus frivoles, plus -techno-, comme pour se voiler la face, imitant ainsi ceux qui rigolent à se décrocher la machoire le temps d-une soirée alcoolisée, pour fuire la réalité...). Mais il faut bien un jour s-accepter, et laisser transparaitre ce qu-on veut que le monde entende : des rythmes lancinants, toujours en mid tempo, que ce soit d-une façon Jazz Swing ralenti (avec utilisation des fameux ballets du batteur de jazz) ou de la drum du Drum & Bass (version distordue ou/et saturée), des samples de violoncelle (dont le timbre n-est sans doute pas un des plus gais !), d-autres de saxophone (utilisé dans les graves)... Bref, ce n-est pas la foire du trône, c-est clair, mais c-est un disque dont le charme et son côté humain pourraient bien titiller plus d-un techno - phobe/phage - endurci ! A signaler le superbe packaging de se disque en version vinyl : triple 45 tours dans une pochette sobre et efficace !



The website encountered an unexpected error. Please try again later.