ANDREA BELFI : natura morta (Miasmah 2014)

andrea-belfi-natura-morta-miasmah-2014

Allez, c'est ma soirée "nature morte". Après ses travaux avec David Grubbs, Machinefabriek ou Ignaz Schick, Belfi nous revient seul. Direct, j'aime le son de batterie, une nappe traîne, c'est noir, c'est vieux, il y a quelque chose de mécanique, c'est tendu, comme une bonne vieille new wave. Je pense à LOSCIL sur Kranky, des nappes mélancoliques assombrissent l'atmosphère, le tempo est lent, puis disparait, ne laissant apparaitre que l'ossature de la musique de Andréa BELFI, des sonorités métalliques glaciales, couvertes de réverbération. J'apprécie la sobriété et l'anti lyrisme de ce disque. Le beat revient, je suis sauvé, un petit synthé vient m'appaiser, je peux enfin partir, ce "natura morta" m'a fait du bien et la musique de ce percussionniste et gérant de Miashmah vaut son petit détour. A découvrir.

http://www.miasmah.com/



The website encountered an unexpected error. Please try again later.