GOODBYE DIANA odds and ends cd Head Records / Basement Apes Industries 2008

GOODBYE DIANA odds and ends

Deuxième album pour les gars de Montpellier. Dès les premières notes on retrouve toute la force musicale et l’écriture que j’avais apprécié sur « Mobilhome » (ainsi qu’en concert) à savoir un math rock progressif qui sait se poser au lieu d’enfiler les notes qui ne servent pas toujours les morceaux. Défaut plus que régulièrement entendu dans le même genre ces derniers temps ce qui provoque chez moi un profond ennui il faut bien le dire. Je ne citerai personne car je connais tout le monde !??? Sur ces neufs nouvelles chansons je suis tout d’abord agréablement surpris par la production, ce son ample et chaleureux. Du coup les compos gagnent en profondeur et en puissance tout en ne cédant pas aux sirènes d’un post métal trop tentant pour être honnête. Si il est vrai que Goodbye Diana sent tient à développer les bases musicales entendues précédemment tout en appuyant sur les contrastes, c-est-à-dire une belle vague de saturation (70’s touch) quand ça bastonne, un plein d’aération sur les plans « ambiant » (??), les gars du sud maîtrise leur sujet, sans surprise mais joue avec conviction et panache. Le combo se permet même un joli clin d’œil à leurs amis de Marvin. A défaut d’une plus forte personnalité et d’un ou deux morceaux qui sonneraient un peu différemment…les personnes qui apprécient un tant soit peu le Don Caballero des débuts, Oxes, Keelhaul (« subject to change without notice » pour être plus précis), Dysrhythmia, etc… (j’adore faire des listes, c’est ma passion)…devraient facilement retrouver leurs petits avec ce sympathique « odds and ends ». http://www.head-records.com http://gbd.head-records.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.