avril 2012

FUNK POLICE hot we are, funk we play (Avant! Records 2011)

funk-police-hot-we-are-funk-we-play-avant-records-2011

A force de faire les bacs de disques, tu tombes sur des pépites savantes et subtiles. Le sigle de la "grande triple alliances internationales des filles de l'Est" au verso t'indique l'appartenance et la teneur en talent que regorge ce disque. FUNK POLICE tire son nom d'un morceau de l'autre groupe du chanteur, FEELING OF LOVE (sur l'album "dissolve me"), dont l'univers garage velvetiens n'a plus de secret ici.



GLU / PLATOBETON split (Pouet! Schallplatten 2012)

glu-platobeton-split-pouet-schallplatten-2012

La nausée ou la vie sympa. Je ne vous parle pas de la dernière réédition de CRUMB chez CORNELIUS mais bien du punk français GLU et de son univers noise bruyant et vindicatif. Un split 12" sur Pouet! Schallplatten (LA RACE, BARBARIANS...) où l'on retrouve les angoisses déclamées (en français !) des bordelais. Le français qui est la marque de fabrique du trio. Avec l'incendie non maîtrisé de la guitare et de la basse comme toile de fond...



WHITE SUNS sinews (load records 2012)

white-suns-Sinews-load-records-2012

Noir de noir. Retour à l'envoyeur, tu pensais que LOAD avait perdu son effet "Boeuf" et tu pensais mal... Les Brooklynoiseur de WHITE SUNS découpent le merlu menu menu. Kevin Barry (voix/guitare), Rick Visser (guitare & electronics), et Dana Matthiesen (batterie) tapissent ton salon de bruit blanc. Couleur Blast, couleur Noise. Sors la hache de guerre soldat, c'est l'heure de partir au combat. "Cenote" joue les timides pour mieux te plaquer dans la rouille.



ZOFT electrically haunted (Humpty Dumpty 2011)

Duo guitare batterie bruxellois formé en 2008 dont la principale originalité est d'utiliser des sources sonores électroniques extérieures rendant au final une musique proche d'un UI (Touch & Go) qui aurait fricoté autant avec STEREOLAB qu'avec NEPTUNE. Quelques nappes de voix, des sonorités électroniques d'obédience industrielle, ce premier album produit par Humpty Dumpty ( K-Branding ,ect...) est une vraie réussite hormis la juxtaposition des phrases musicales qui lasse un peu sur la longueur du disque.

SKOAL KODIAK Kryptonym Bodiak (Load records 2011)

skoal-kodiak-kryptonym-bodiak-load-records-2011

Baigné dans la sauce hypnotique depuis leur tout jeune âge, les américains de SKOAL KODIAK ont vécu de drôles de moments à l'écoute de LIQUID LIQUID, de CHROME ou plus généralement de toute la franche de drogués New Yorkaise des années No Wave à la fin des années 70. La basse et la section rythmique ont tout pour plaire.



ED SCHRADER'S MUSIC BEAT Jazz Mind (load records 2012)

ed-schraders-music-beat-jazz-mind-load-records-2012

Après avoir sorti un 10" en 2009, ce vétéran de BALTIMORE (USA) a d'abord agit en tant que batteur solo avant que l'ancien NUCLEAR POWER PANTS Devlin Rice le rejoigne en 2010. ED SCHRADER se situe dans des univers mixant autant le punk de MEN'S RECOVERY PROJECT ("sermon" en ouverture de l'album,"gas station") que la pop à l'ancienne d'un JESUS & MARY CHAIN ("travelling").



SEX CHURCH Growing Over (Load 2011)

SEX CHURCH-Growing-Over-load-records-2011

Je savais LOAD tenté par les vieux meubles depuis l'apparition de CLOCKCLEANER mais là, Ben McOsker, le patron du label, m'étonnera décidément jusqu'au bout. C'est bien lui le maître des maîtres de ceux que l'on ne trouve jamais à l'endroit où on les attend. SEXCHURCH vient de Vancouver, a sorti son premier album chez SACRED BONES, un single chez Sweet Rot Records (A.H.



MARIA GORETTI QUARTET s/t (TANDORI 2012)

Maria-Goretti-Quartet-tandori-rockmitaine-rockerill-love-mazout-et-pourtant-ca-avait-2012

Visiblement, on ne se prend pas très au sérieux chez ces MARIA GORETTI QUARTET. Un quartet qui se révèle finalement trio, c'est toute la belgique (Tournai) en plein forme. (Franco belge en fait...) Ce disque, je l'ai reçu il y a un bout... Un an ? Mal écouté au départ, mis dans une pile au final. Et puis les piles, ça se dépile. First in first out. Il y a quelques chose de garage dans le traitement chez eux, et puis un gros coté (post) punk aussi chez MARIA GORETTI QUARTET. La légère pellicule disto qui saupoudre l'ensemble du disque est des plus rafraichissantes.



MY NAME IS NOBODY The Good Memories (My little cab records 2012)
my-name-memory-good-memories-my-little-cab-records-2012

Depuis le tout premier album, Vincent DUPAS joue sur tous les fronts. En catimini derrière sa guitare souple et sa voix fluette, il sait aussi jouer les gros bras dans le bruitiste FORDAMAGE. Le nantais a aussi tenté l'expérience de l'orchestration avec piano & consorts (cf l'album "the mentor" / Collectif Effervescence 2009) pour quelque part venir imiter ses vieilles références américaines que sont Will OLDHAM, SEBADOH ou SMOG. Mais les orchestrations indolentes ne sont pas l'apanage des rockeurs nonchalants.

STNT mar 24/04/2012 - 17:47