WHITE SUNS the lower way (Lp Decoherence records 2021)

white-suns-the-lower-way-lp-decoherence-records-2021

Dans la famille des fiers trois mâts fins comme un oiseau, je nomme les trois dingues de WHITE SUNS (New York). Depuis son début sur le label de Weasel Walter UgExplode records / 'Waking In The Reservoir' (2011), puis sur Load records / 'sinews' (2012) ou flenser records /  'totem' (2014) *  + 'Psychic Drift ' (2017) , ce combo de Noise extrême a mis les jalons sur un style qui lui est propre. Un mélange entre le harsh noise et la no wave.

WHITE SUNS : totem (Lp the flenser 2014)

white-suns-totem-lp-flenser-2014

C'est un sentiment étrange que de réagir à cette musique. Cette froideur rude, ce mur qui me parle et qui sait le faire avec autant d'enthousiasme. Moi ce mur j'aime le voir droit comme un rock, avec ce frêle appétit des ogres remontés. Ce truc issu de nul part sait me diriger. Va à droite, non je déconne, va à gauche, non je déconne encore. Hein, même les murs parlent maintenant ? C'est le morceau "clairvoyant" qui me fait perdre les pédales.

WHITE SUNS sinews (load records 2012)
white-suns-Sinews-load-records-2012

Noir de noir. Retour à l'envoyeur, tu pensais que LOAD avait perdu son effet "Boeuf" et tu pensais mal... Les Brooklynoiseur de WHITE SUNS découpent le merlu menu menu. Kevin Barry (voix/guitare), Rick Visser (guitare & electronics), et Dana Matthiesen (batterie) tapissent ton salon de bruit blanc. Couleur Blast, couleur Noise. Sors la hache de guerre soldat, c'est l'heure de partir au combat. "Cenote" joue les timides pour mieux te plaquer dans la rouille.

STNT sam 28/04/2012 - 13:45
S'abonner à WHITE SUNS