MARIA GORETTI QUARTET s/t (TANDORI 2012)

Maria-Goretti-Quartet-tandori-rockmitaine-rockerill-love-mazout-et-pourtant-ca-avait-2012

Visiblement, on ne se prend pas très au sérieux chez ces MARIA GORETTI QUARTET. Un quartet qui se révèle finalement trio, c'est toute la belgique (Tournai) en plein forme. (Franco belge en fait...) Ce disque, je l'ai reçu il y a un bout... Un an ? Mal écouté au départ, mis dans une pile au final. Et puis les piles, ça se dépile. First in first out. Il y a quelques chose de garage dans le traitement chez eux, et puis un gros coté (post) punk aussi chez MARIA GORETTI QUARTET. La légère pellicule disto qui saupoudre l'ensemble du disque est des plus rafraichissantes. Oui ça sautille et même si les productions garage fleurissent à chaque coin de rue en ce moment, il y a quelque chose que j'apprécie fort par ici. Et puis en cherchant un peu, tu te rends compte que ce premier album est enregistré par PHIL SCROTUM ,l'autre parure du batteur enregistreur producteur des FEELING OF LOVE. Je parle bien de Seb Normal. Alors là oui, la lignée devient claire. J'appuie sur le buzzer, je saupoudre de farine, j'y mets de la jupe culotte, du genre en noir, et en cuir, et hop, des bottes façon pêcheur pour décaler la sauce. Car MARIA GORETTI QUARTET c'est du punk d'abord. Et du punk garage bruitiste plutôt bien senti. En concert, je les imaginerais bien dans un show noise garage à la IN THE RED quand il est bruyant et super barré... A suivre...

MARIA GORETTI QUARTET s/t  (Et Pourtant Ça Avait Bien Commencé, Rockerill records, Love Mazout , Tandori records, Rockmitaine 2012)



The website encountered an unexpected error. Please try again later.