THE MONTAUK PROJEKT démo autoproduction 2006

THE MONTAUK PROJEKT démo

The Montauk Projekt, comme son nom ne l’indique pas, est un duo. Batterie guitare. Là encore, attention : il ne s’agit pas de ces duos basse batterie à tendance noise ou math auxquels nous sommes habitués par ici… Non, la guitare est plutôt épaisse et se la joue plutôt gros riffs. D’ailleurs il suffit de jeter un œil sur la liste de ce qu’écoutent le duo en question pour le comprendre du type de rock dont il peut s’agir : Tool, Unsane, Led Zeppelin, Technical Itch, Theory of Ruin, Made Out of Babies, Sepultura, Black Sabbath, Entombed, Carcass, The Clash, Neurosis, PJ Harvey, Aphex Twin, Nailbomb, Autechre, Ministry, Pantera, Chevelle, Kyuss, QOTSA, Alice in Chains, Joy Division… Bref, du rock au sens large, privilégiant la dynamique (on flirte plus avec le metal des 90’s qu’avec la noise) et l’accessibilité (ce qui n’est pas un défaut), avec quelques incursions dans l’expérimental (ce qui ne reflète pas forcément leur musique mais témoigne d’une ouverture d’esprit des plus appréciables). Le son de cette démo est bon, comme je le disais plus tôt à propos des guitares. Du gros son à tendance metal. Il n’y a pas de basse, mais ça ne manque vraiment pas par rapport au style du groupe. C’est aussi très bien joué. Les gros riffs tournent, épaulés par une batterie qui joue pas mal dans les contretemps pêchus (un jeu de batterie dont le groove me rappelle pas mal de trucs des années 90 d’une scène plus ou moins alternative) avec un timbre qui résonne pas mal du tout, et qui soutiennent une voix aux capacités très étendues (de la voix claires aux cris de toutes sortes). Musicalement, l’ensemble n’est pas sans me rappeler Helmet et Fudge Tunnel rencontrant parfois Unsane. Certaines envolées sont vraiment terribles (écoutez le final de « Receiver », final vraiment très accrocheur) et font de ce quatre titres une très bonne démo. Certes, c’est un poil trop mainstream pour moi (j’ai le sentiment que le spectre du néo metal n’est pas forcément très loin, même si ça s’énerve un peu plus, que c’est plus cru que du néo), et ça manque encore un peu d’homogénéité (il faut faire des choix pour développer un style), ou plutôt de maturité (ce que la suite pourrait corriger assez vite). Ce sont les seuls reproches que je ferai à cette démo. Reproches qui s’effaceraient si la liste des influences intégrait quelques noms comme Lightning Bolt (dont le batteur pourrait se rapprocher au niveau de l’énergie ?), Shellac (qui n’est sans doute qu’oublié), ou même Jesus Lizard. Mais après tout, de quoi je me mêle ? http://www.myspace.com/montaukprojekt



The website encountered an unexpected error. Please try again later.