HUNTING LODGE Energy Czar Farn Girl Records 2006

HUNTING LODGE Energy Czar

Voilà un groupe que j’avais repéré depuis un moment sur Mys… vous voyez quoi. J’avais trouvé les quelques morceaux que j’avais entendus vraiment très bons, et j’espérais bien en entendre plus. Ca m’a pris un peu de temps. Mais je ne regrette pas. Quel putain de bon groupe ! Facile à classer (noise rock… mais aussi no wave… mais aussi plein d’autres choses qui transparaissent avec parcimonie…). Un album à la fois très actuel et qui ne renie rien de la tradition post-punk (fait rare, Hunting Lodge ne cède pas à la tendance)… Original par rapport à pas mal de groupes de la no wave actuelle qui jouent souvent sur une ambiguïté sexuelle (quelque chose de latent, de musicalement sexuel – dans la tradition Arab on Radar)… Certains ont d’ailleurs une chanteuse. Pas Hunting Lodge. Et c’est peut-être déjà une part de son identité : une voix sacrément virile (et le chanteur peut-être aussi, mais ça, ce n’est pas mon souci), au timbre original, brut, crade… Une voix qui semble se démener contre les instruments – tour à tour désespérée et possédée –, contre des rythmiques couillues et des instrumentations fines… Une basse souvent bien grasse (avec pas mal de sons différents) ; des toms frappés fort, fort, jusqu’à en péter les baguettes ; des guitares fréquemment dissonantes… Si on veut trouver des proximités, rien de plus facile (et rien de moins pertinent…). De forts relents nihilistes à la Teenage Jesus and the Jerks, des compos riches comme chez Dog Faced Hermans, la présence du talentueux Terry Edwards au sax qui rappelle tous ces groupes à la The Contortions, Blurt… un je-ne-sais quoi de blues décadent façon US Maple… Des plans boiteux, bourrins et répétitifs façon Arab on Radar… Des plans math – oh rien qu’une seconde, pour faire une transition… Comme ailleurs c’est un plan hard rock qui peut servir de transition… Des plans free chaotiques à souhait… Oh oui, c’est un album varié, très fin et très rustre (on sent qu’il y a un calendrier de routier caché par là…), mais c’est aussi et surtout un album très cohérent, homogène dans les effets, bien foutu dans son avancement, et qui sait maintenir l’attention. Difficile d’imaginer que ce n’est qu’un premier album… chaudement recommandé pour cet hiver – se boit sans soif. http://www.hunting-lodge.org



The website encountered an unexpected error. Please try again later.