GRADE headfirst straight to hell cd Victory records 2001

GRADE headfirst straight to hell

Après un «under the radar » qui a fait date, les Canadiens remettent le couver. Annoncé clairement plus heavy, ce nouvel album ne laisse pas planer le doute bien longtemps. En effet dès la pochette moyennement réussie, on devine le passé (en tant qu’auditeurs ?) des musiciens qui ressort à travers ce visuel digne d’Iron Maiden ou de White Zombie par exemple. Et pour la musique c’est un peu la même impression. Les guitares ont réécouté leurs classiques d’heavy métal 80’s. Ce parti pris renforce le petit côté FM de certaines chansons. Ce qui me semble directement lié à une grosse production tendancieuse. Hormis ces quelques réserves on retrouve un mixage des genres un peu particulier made in Grade. C’est à dire ce mariage inédit et relativement abouti de heavy hard core de premier ordre et d’émo core boursouflé de mélodies. Pour vous donner une petite idée c’est un peu comme si Strife copulait avec Jimmy Eat World qui copulait avec Samiam qui copulait avec Snapcase…. Et une nouvelle fois la formule de la potion (magique ?) fonctionne. On peut regretter une inspiration moins probante sur quelques mélodies et la structure de certaines chansons déjà vues. De plus ces treize titres possèdent un côté linéaire un peu pénible sur la longueur. Grade ne semble plus rechercher le tube ultime comme sur leur précédent effort. Petit retour en arrière ? Non, Grade prend conscience que leur musique est déjà très personnelle et que forcer le talent ne leur va pas. Ils ont raison les bougres. Malgré tout je continu à penser que la musique de Grade risque de mal vieillir. Dans registre assez proche, Boy Set Fire est déjà l’exemple parfait. http://www.grade.net http://www.victoryrecords.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.