EVAN PARKER : monoceros (Psi 15.10 / Emanem records 2015)

evan-parker%C2%A0-monoceros-psi-1510-emanem-records-2015

Réédition d'un des disques phares du saxophoniste anglais (1944). Un solo au soprano de quatre parties improvisées qui date de 1978. La première, « monoceros 1 » joue le souffle continu à des hautes fréquences proches d'un synthétiseur en mode ultra pitchée, plages de vie stridente, tout dans la fraise, qui tourne, qui tourne, qui tourne. Alternent ensuite ses caquètements caractéristiques, puis d'autres plages de hautes fréquences, des temps en saccades de cris pointus, vifs, pas de pause, il souffle en boucle, en course, Evan Parker n'est pas là pour plaire.



CHARLEMAGNE PALESTINE : Ssingggg Ssschllingg Sshpppingg (Idiosyncratics 2015)

charlemagne-palestine-ssingggg-ssschllingg-sshpppingg-cd-idiosyncratics-2015

J'ai toujours un faible pour Charlemagne Palestine depuis que je l'ai vu au piano accompagnant son vieux pote Tony Conrad (violon) à Nantes en 2005. Ce nouvel album s'inscrit dans la droite ligne du dernier concert que j'ai pu voir de lui, notamment celui à la cathédrale de Nantes en 2012. Je le revois entrer, par derrière, un verre de pif à la main, le doigt tournant sur les rebords pour le faire chanter et lui essayant de sa petite voix de taré de l'imiter à chanter... «sssinnngggggg »....  Ca commençait bien ! Et ca s'est aussi bien fini tout en polyphonie...



THROAT : short circuit (Reptilian records / Kaos Kontrol 2015)

throat-short-circuit-reptilian-records-kaos-kontrol-2015

Nouveau mini album 6 titres pour les fino(is) de THROAT, plus noise, plus à l'ancienne je dirais, mais c 'est peut être du à la brillance du son. Pensez TAD, HAWKS avec l'énergie d'un GLAZED BABY, bref, vous n'en doutez plus et vous avez bien raison, THROAT c'est de la Noise à la AmpRep et j'aime beaucoup ce disque. La rythmique entreprend, les riffs idem, le cou tangue et le son brillant enregistré et mixé par James VUOCHI a de quoi plaire aux fans de Noise des 90ies.



PARKER / DUNMALL / BIANCO : extremes (Red Toucan records 2014)

parker-dunmall-bianco%C2%A0-extremes-red-toucan-records-2014

« extremes », avec un nom pareil et un pedigree de fous furieux aussi conséquents, j'ai couru. Et je n'ai pas été décu, une course effrénée d'une demi heure pour commencer, des bourrasques de cuivre succèdent aux bourrasque de cuivre, des rythmes soutenus succèdent aux rythmes soutenus, qui eux même se mélangent aux tornades de cuivre.



Peter BRÖTZMANN : Münster Bern (Cd Cubus Records 2015)

peter-brötzmann-münster-bern-cd-cubus-records-2015

Enregistré le 27 octobre 2013 lors de festival de musique impro au Münster de Berne (Suisse), le vieux loup crache sa bile dans son sax en solo pendant 67 minutes. Dans ta pomme. Comme à l'habitude, ses cris de baleine atteignent une profondeur habituelle chez lui et c'est toujours un réel plaisir de l'entendre atteindre de telles crevasses au fin fond de la croute volcanique sous marine. On se demande même si la tectonique des plaques n'aurait pas quelque chose à voir avec les escapades folles et les cris fiévreux de l'allemand né en des temps préhistoriques (1941). Tyranosaurus Sax.