Headcases

Francky Goes To Pointe à Pitre : s/t (A tant rêver du roi 2015)

francky-goes-pointe-à-pitre-st-tant-rêver-du-roi-2015

Pointois, pointoises, David Escouvois a sorti son plus beau sourire pour vous faire danser derrière ses toms. La paquerette entre les dents, le slip de bain bien fleuri. A force de fréquenter les groupes de Noise, ces trois* là se sont rencontrés au détour d'un déhanchement sur la piste de danse dans les antilles francaises. Sans doute proche d'un cognac, d'un blanc, ou d'un rhum agricole.



TOADSTOOL rock’n roll is up to the sky cd Furne Records 2004

TOADSTOOL rock’n roll is up to the sky

Ce jeune trio charentais en provenance de Jarnac nous livre ici un Ep six titres plutôt bien foutu. Marqué par l’esprit et la musique des labels Touch and Go et Dischord, Toadstool a su se démarquer d’influences prévisibles en ajoutant une bonne dose de rock and roll 60’s afin d’allumer ses chansons. Les morceaux les plus inspirés renvoient en partie aux derniers efforts de Division Of Laura Lee. Toadstool partage avec les Suédois ce mix de « driving guitare » à la Drive Like Jehu et des arrangements tout droit venus des années Sonics.



MOLLER PLESSET CAR CRASH / LAB° / HEADCASES Vendredi 27 mai 2005 La Barakason / Rezé

On arrive en retard à la Barakason de Rezé, il est donc difficile d’apprécier réellement le set de Headcases qui se termine. Trois, quatre morceaux…pas simple de se faire une idée précise de la prestation des charentais. On notera que le son n’est pas bon et malgré l’énergie du trio, la fine puissance mélodique de leur « power post grunge » semble complètement passé à la trappe. C’est déjà l’heure de faire une pause boissons on s’aperçoit alors qu’il y a qu’une petite affluence pour cette soirée organisée autour du lancement du deuxième album de Car Crash.



GATECHIEN 2 cd Another Records 2005

gatechien-2-cd-another-records-2005

Deuxième essai pour le duo basse batterie pictavo charentais. Si le premier effort avait agréablement surpris son monde de part la réelle fraîcheur qui s’en dégageait, ce second forfait ne peut plus jouer sur l’effet de surprise. Et dès les premières écoutes je suis sensiblement moins séduit par le post punk rigolo et branque ballant joué par le duo. Dorénavant, Laurent et Florian maîtrisent avec une certaine assurance leur affaire. Le chant est de moins en moins aléatoire ou tout simplement mieux exprimé ( ?



S'abonner à Headcases