VERDUN : the eternal drift's canticles (Head records 2016)

verdun-eternal-drifts-canticles-head-records-2016

Ce quintet de Montpellier a déjà sorti un premier cd maxi (toujours sur Head), j'ai lu que son chanteur venait de quitter le groupe (ca reste à confirmer) mais si celà s'avère vrai, c'est franchement malheureux tellement les compos et le chant font des merveilles tout au long de ce disque... VERDUN c'est un HC lent, sombre, très sombre, VERDUN compose de gigantesques morceaux, aux longues intros, à la guitare tendue, à l'arpège facile, à la mélodie luxuriante et mystique. C'est noir. La voix haut perchée fait écho au diable d'outre tombe et sa voix poilue.



S'abonner à ELECTRIC WIZARD