Thomas KONER : Novaya Zemlya (Lp Denovali records / Touch 2012)

thomas-koner-novaya-zemlya-lp-denovali-records-touch-music-2012

Thomas KONER n'est pas un inconnu. Il est ni plus ni moins que la moitié de PORTER RICKS (avec Andy Mellwig), duo électronique qui officia dans la deuxième moitié des années 90 sous des atmosphères inquiètes, tendues, expérimentales ayant été produit par des labels aussi prestigieux que Mille Plateaux ou Force Inc...  Né en 1965, et habitué aux lauriers, le bonhomme s'est très vite inventé un espace à lui. D'abord intégré à l'univers du cinéma, il s'enferme en studio pour en tirer le meilleur à son goût : preneur de son, ingénieur comme on dit, il évite le rythme avec précision, il participe à la création d'univers / musiques de films pour et dans des lieux aussi prestigieux que le musée du Louvre... Il s'associe à des créateur d'image, VJ, etc... Bref, il colorise le son... Autant que faire se peu... Car à l'écoute de ce disque, et vu la noirceur du propos, la couleur n'est pas ce qui vient d'évidence à l'esprit... L'orage gronde au loin quand les premiers sillons s'éloignent du bord de ce double LP. C'est du 45 tours par minute et ça pèse lourd dans tes petits petons (180 grammes par LP tiré à 150... un luxe... ). Ce projet a trouvé son essence dans ces paysages perdus et desertiques de  "Novaya Zemlya", un archipel lointain perdu dans le nord de la Russie qui servit en son temps de territoire de jeu à l'armée. On imagine volontiers la teneur en becquerel par là bas... Adepte du "field recording" à la CHRIS WATSON, Thomas KONER enregistre à pied et malaxe en sus le son. C'est de l'ordre du voyage expérimental. Du field recording mais trituré. C'est du drone qui attaque en profondeur, pas ou super peu de mélodies, juste des sons percussifs, à la mélodie naturelle je veux dire (face 3 de ce double LP, à trois faces gravées...). Le disque s'écoute super fort, ou au casque, ou sur un système son de super grand luxe et au final ca donne un machin noir, tendu mais aussi un climat de solitude que j'ai franchement rarement entendu, une solitude communicative C'est une musique de nature perdue où tu ères seul, entouré d'animaux bizarres et apeurés par des essais chimiques trop longuement supportés... 

Thomas Köner : http://www.koener.de/

Touch Music - http://www.touchmusic.org.uk/

Denovali records : http://www.denovali.com/



The website encountered an unexpected error. Please try again later.