JENNY PICOLO Lowest Common Communicator 7- Gsl Records 2000

Découvert sur un split 5-- avec the Locust, un album plus tard, Jenny Picolo nous revient avec toujours la même formule. Un hardcore violent, ultra court, deux trois accords et c-est emballé. Tout va à l-essentiel, les paroles, les riffs de guitares et les quelques mélodies. Pas la peine d-aller plus loin pour dire que dans le genre il y a beaucoup mieux comme leurs copains de chez Locust. Les Picolos jouent une musique pas très varié et il manque quelque chose que certains groupes comme Orchid ou Reversal of Man ont réussi à récupérer. Je pense que c-est un esprit plus hardcore, plus investi. Un discours plus sincère moins intellectualisé. C-est un peu dommage car ce picture disque est un joli objet! A réserver aux fans du genre San Diego style et aux amateurs de power violence en manque de noise.



The website encountered an unexpected error. Please try again later.