ELEVEN MINUTES AWAY arson followed me home cd Deep Elm Records 2005

ELEVEN MINUTES AWAY arson followed me home

On croyait que Deep Elm avait définitivement tiré un trait sur ses élans rock FM. Le label replonge avec ces gars de l’Ontario. Eleven Minutes Away joue un émocore s’appuyant sur des guitares métalliques. En gros, ce groupe s’emploie à marcher sur les plates bandes du Grade d’ « under the radar » avec en sus, l’esprit catchy des débuts des Get Up Kids, ou plus près de nous, un Taking Back Sunday sévèrement buriné ( ? ?)… Si de trop nombreux morceaux lorgnent carrément vers une sorte de Linkin Park de l’émo (son ultra propre, songwritting ultra prévisible, sensation de copier coller) …Eleven Minutes Away essaye néanmoins d’écrire des chansons qui tentent de s’éloigner des clichés du genre. Ces efforts ne sont pas suffisants ni très réussis, c’est bien dommage. La bonne moitié de ces douze chansons est calibrée comme une énième version mainstream d’un style musical quelconque. Un manque d’âme évident se fait sentir la plupart du temps. Bien sûr dans cet échouage, il y a de rares mais bons morceaux qui utilisent l’influence des aînés comme un phare dans la nuit. Mais, même arrivé à bon port, la pêche est loin d’être miraculeuse. http://www.11minutesaway.com http://www.deepelm.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.