COUGHS Fright makes right cd Load Records 2005

COUGHS Fright makes right

Quelle toux. Ca crie du genou, c’est une fille, qui aime mélanger les genres, le côté vieille folle / brute de GLASS CANDY mélangé avec un côté décalé / barjot à la DOG FACED HERMANS / SUBMISSION HOLD (aux ambiances punk jazzistes). COUGHS s’incrit dans la grande tradition des filles énervées, des cris, du bruit, avec ce côté décalé tout en finesse créant le décalage à l’aide d’instruments hétéroclites (accordéon, banjo, violon, cuivres...) et des passages plus au calme. Ils sont 6 en fait, originaire de CHICAGO, jouant d’abord cette noise délurée, fracassant la percu métallique ou la batterie. Rythmiquement, ca me fait penser à tous ces DISTORTED PONY / COP SHOOT COP / HEADBUTT d’une certaine époque, sans doute du au fait de l’effet -boucle- et du timbre métallique des percus utilisées… Mais COUGHS est plus libre que ca, et les rythmiques sont capables de se décaler pour laisser place aux ambiances issues d’une certaines franges de celles issues du vieux monde de SONIC YOUTH. L’amalgame se fait à l’aide de la basse, grosse et transpirante, éprise de rock et de no wave. La guitare n’est d’ailleurs pas en reste. Mais, ne pas se tromper, le fer de lance de COUGHS est d’abord le punk, ou le mal de bide, ou l’énergie, c’est selon, et franchement, ca m’a bousculé mon début de journée… Excellent. http://www.loadrecords.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.