CONVERGE jane doe cd Equalvision 2001

CONVERGE jane doe

En 1998 sortait «when forever comes crashing », album qui transforma une bonne fois pour toute, les idées reçues sur le métal hard core. Produit par Steve Austin (Today is the day), cet album arrivait à faire le pont entre la noise la plus furieuse, le métal dissident, l’énergie et l’émotion rageuse du hardcore. Ce capharnaüm sonique marqua d’une pierre blanche le petit monde de la musique tout simplement. Rapidement Converge trouva le patronage de Steve Austin beaucoup trop pesant. Bien vu. Donc sur « Jane Doe », exit le son sourd, dopé mais policé de « l’homme qui valait trois milliard ». Converge revient à un son peut être un poil plus classique, plus cru mais la folie est toujours aussi présente. Retour dans le vrai. Ces trois dernières années Converge a pu écouter et voir tout ces groupes qui ont essayé de leur faire la nique mais en vain. Ces douze nouveaux morceaux remettent donc rapidement les pendules à l’heure et cela dès les deux premiers titres « concubine » et « fault and fracture ». Converge réussit ici à garder sa personnalité tout en y ajoutant une approche un peu plus rock and roll (« distance and meaning » et « heaven in her arms »). On entend même des mélodies. Le groupe s’affirme sur des passages plus lourd et un poil ambiant psyché du meilleur effet (« phoenix in flames »). Aidé par une production aux petits oignons, Converge nous fait défiler ces différents visages. Ce qui rend l’album plus varié. Nous plantant devant un déluge sonore toujours aussi malsain et désolé. Converge continue d’ingurgiter son monde et nous le vomit dans un magma d’émotions qui défit la raison. Ce nouvel album ne crée pas la surprise du précédent. Tant mieux. Il permet au groupe de s’affirmer en tant que tel. On découvre alors la beauté du monstre. Pour s’engouffrer dans ce regard musical unique, une approche superficielle de Jane Doe est déconseillée. C’est tout dans la gueule. http://www.equalvision.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.