ZU carboniferous cd ipecac / southern 2008

ZU carboniferous

On va pas vous la faire 15 fois, tout a déjà été dit sur ce nouveau ZU, le quinzième, tout en sueur, tout en beau monde et encore tout en talent. Je sens que ca ronfle. ZU, c-est toujours Massimo Pupillo (basse), Luca T. Mai (sax bariton...),et Jacopo Battaglia (batterie), sauf que ce coup ci,on a le droit au gominé de service... Mike Patton... normal, on est sur son label... heureusement pour nous, il n-en fait pas trop et reste sobre par rapport à ce qu-il a pu faire... je déteste ses mélodies pour tout dire... pffff.... ok en solo et en rythmique, je dis pas... Rajouter à ceux ci sur 3 titres la star de la crème : KING BUZZO (des MELVINS enfin...) PLUS Alessandro ROSSI (à la batterie... là je sèche...). Ca commence lourd, pour mieux ramper sur le second titre, puis ca développe l-atmosphère, c-est rigolo, ca me rappelle de plus en plus PAINKILLER le nouveau ZU, ca racle fort, ca part bien en vrille, les climats s-instaurent menu menu, je me laisse aller, je prends ma première salve sur le quatrième (-Beata Viscera-), puis c-est le suivant superbement emmené (donc... terrible -Erinys-), du pur ZU, ca part en free, ca revient, ca repart, ca recasse, c-est en plus cohérent, ca renvoie aux concerts ces passages, je les vois jouer là devant (un peu comme sur le disque sur XENG), et puis ca alterne, et ca recasse, et d-un coup l-air sec arrive, une ambiance au loin qui passe et s-instaure, on s-en sort propre. Je m-en sors à chaque coup supra lavé, un vrai sport, un élan salvateur, un petit air des montagnes... Vivement l-écoute du nouvel alliage de circonstance qui ne devrait pas tarder à arriver dans vos mirettes : ZU+DALEK. ouch. http://www.zuism.com http://www.southern.net

Tags


The website encountered an unexpected error. Please try again later.