Ronin Callahan-s bullitt / Don Lurie 11/11/2003 orga: kliton Alternation, Paris

Ambiance précocement destroy à Alternation, des zigues locaux s-amusant à exploser des cannettes pleines. Don Lurie se charge de calmer tout ce petit monde avec son mur du son d-accords hardcore en solo. On croirait parfois l-entendre chanter en italien, ce qui convient bien au thème de la soirée Les oreilles bien décrassés, on voit débarquer les Callahan-s sur fond de cris d-oiseaux belliqueux. Morricone Hotel ouvre majestueusement la marche et ils maintiendront la même tension jusqu-au Railway Workers final. Ils savent faire grandir leurs compos jusqu-au bord de la cassure, donnant une impression de danger et d-intensité toute rock-n-roll (euh... non, ce n-est pas une citation de Philipe Manoeuvre, cette fois c-est VRAI Beaucoup plus pros mais pas chiants pour autant, les Ronin nous délivrent une sorte de variété italienne ultra intelligente, capable de plaire aux mâles punks comme aux filles pas punks (et accessoirement aux filles punks et aux mâles pas punks). Enfin bref, c-est super bien joué et super mélodieux mais c-est sans compromis comme la noise la plus barrée (que les gaillards pratiquent par ailleurs dans OVO Supers concerts, ça nous change du rock mais au fond c-est quand même du rock. http://callahans.bullitt.free.fr http://orgakliton.ouvaton.org



The website encountered an unexpected error. Please try again later.