PASSE MONTAGNE oh my satan CD Ruminance / AfricanTape 2009

PASSE MONTAGNE oh my satan

Le CHEVREUIL Nantais a troqué ses deux pattes pour un équilibre instable International. L-un a rejoint l-air chloré d-un Saint Nazaire en (Total euf... euf...) grande forme, puis a formé un pseudo solo projet (PERCEVALMUSIC) dont les derniers aboiements m-ont laissé un bon souvenir en première partie d-un ZERO revenu à lui à la BARAKASON dans son second passage dans le coin (44 400 REZE). Qu-importe, la seconde patte du cervidé, elle, est parti gratter la spaghetti du côté de PESCARA en Italie. L-amour, l-enfant, la musique, l-orga de tournées (5ive Roses), les sorties de disques (African Tapes), hey, et la batterie alors !!! Oui, Julien fait beaucoup de choses et il faudrait être fou pour oublier qu-il a toujours ce groupe qu-il a monté il y a déjà quelques années avec 2 puis 3 compères à lui. Le trio se retrouve lié par le monde, l-un reste sur Nantes (Samuel Cochetel), l-autre part en Colombie (Gilles Montaufray / les bières ;-) ??? ) et donc Julien Fernandez en Italie. Et quand on se retient comme cela, tout sort généralement très fort à force de frustration. Je comprends bien la démarche si c-en est une. Néanmoins, les retrouvailles au HUB de Nantes sont courtes et intenses. L-été dernier, direction QUIMPERLE (c-est mon coin çà !) chez MIGUEL CONSTANTINO pour l-enregistrement de ce disque. Et là c-est violent à souhait, fini les olives, là le Congre est au menu. De l-huitre quimperloise éclot souvent des perles ces temps ci. Souhaitons que cela continue. Le disque est beau de Noise velue. Tendance OXES pour le côté gros bras, un zeste d-expérimentation de la gratte à la LEONID SOYBELMAN quand il officiait dans NE ZHDALI pour certains passages et le reste à fond les ballons. Du brut de décoffrage et tous les qualificatifs bulleux que chacun imaginera trouver dans tous les zines de la planète, celui ci compris. Disque court, courant dru à l-allure du guépard, ce n-est plus l-heure de tergiverser, tout se base sur l-énergie et seuls certains passages mélodiques font éclore petits à petits la force du disque (superbe « 98%cuir2%sky »). Question pochette, je ne dirais pas que cela soit beau mais j-ai hâte d-entendre Julien s-esbaudir en Avril prochain lors de leur tournée du bien fondé de ce graphisme vertigineux ! Toi qui t-aies toujours demandé comment apprendre à cuisiner esperanto en 20 minutes, et bien tu viens d-en lire la recette. Encore faut il en avoir les ingrédients ! http://www.myspace.com/passemontagne http://africantape.com

Tags


The website encountered an unexpected error. Please try again later.