EXTRA LIFE dream seeds (AfricanTape Records 2012)

Extra Life_Dream Seeds_africantape_northern-spy

Ce qui frappe la première fois que tu vois EXTRA LIFE en concert, hormis la touche New Wave maquillée à frange de Charlie LOCKER, c'est le batteur, Nick PODGURSKI. Car la musique de EXTRA LIFE est d'abord batie sur des charpentes d'érable, dans cet érable chaud et profond dont les plus chaleureuses sonorités de batterie sont générées. Nick Podgurski créé la structure, impressionantes structures, riches de finesses techniques et de créativité ("righteous seed", "Discipline for Edwin") de telle manière que c'en devient un jeu d'enfant de broder une mélodie la dessus. N'y allons pas par quatre chemins, ce troisième album est le plus accessible et surtout le moins rythmique de tous. Fini l'originalité débridée et déglinguée du premier double vynile ('secular works" chez LOAF), le second et génial "Made flesh" (AfricanTape 2010) avait fait la transition, touchant déjà du doigt une certaine grandiloquence 'médiévale', à base de synthés vintages ou d'orchestrations baroques typées nécéssairement très New Wave... "Little One", balade piano voix sans batterie chiale dans les chaumières. "First song" s'oublie dans un lyrisme contenu mais tient le cap. Je me rappelle exactement du concert à Bitche de Nantes en Avril 2011. Tous les plans de la batterie, je les vois : "Blinded beast" d'une oreille distraite, elle se fait jeter aux lions en un temps trois mouvement. Mais quand tu commences à marquer le rythme, à sentir que ca monte, que la structure s'alambique et que la voix maniérée de Charlie LOCKER monte à bord, alors là oui, je suis aux anges. Je pourrais d'ailleurs dire "aux démons", car comme le dit la bio, cet album est un "concept album", basé sur les rêves et les enfants. Et quand tu sais en plus que Charlie LOCKER est prof des écoles, tout comme son fameux pote Jamie STEWART (XIU XIU), alors tu te dis que d'avoir des Profs de cet accabit là, ca va donner de belles bestioles super créatives à l'adolescence... Le dernier morceau "Ten year teardrop" est un détour dans la quatrième dimension, un aller simple dans le cauchemard et la dissonance... Je ne dirais pas que "Dream seeds" soit  l'album vers lequel j'irais de prime abord puisque je pense que c'est le moins aventureux de tous, mais c'est certainement le mieux concu, le plus ambitieux, le plus travaillé dans sa globalité, le plus ficellé dans son roti, et en ce sens, l'album le plus abouti de EXTRA LIFE

 



The website encountered an unexpected error. Please try again later.