BRAZEN As Floods Decrease 10- autoproduction 2000

Après un premier 7-- aux allures de on se cherche plutôt intéressant, Brazen revient avec un 10-- toujours autoproduit aux allures cette fois-ci de on s-est trouvé et vous allez morfler! . Le son s-est considérablement alourdi. Il pèse carrément son poids. Les accords sont arrachées à des guitares qui broient du noir. Elles savent se faire mélancolique sur quelques passages très émotionnels. Mais comme toujours c-est pour mieux enfoncer le clou dans la seconde qui suit. Les montées en régimes sonores sont précieuses et lâchent une voix saturée pleine de désespoir et de rage mêlée. On pense un peu aux productions les plus énervées du label Lovitt Records (Frodus, 400 years..), à un Unwound très, très lourd. Pas loin de la lourdeur que dégage certains morceaux de Breach ou de Knut en moins métal , plus noise. Bref un très bon disque poignant et sincère.

Tags