THE GREY lundi 9 octobre 2006, gratuit Le Cod’Bar, Poitiers

THE GREY lundi 9 octobre 2006, gratuit

La semaine précédant cette date a été plutôt très chargé en concerts sur Poitiers. Ceci expliquant peut être la faible audience de cette soirée, ou est-ce plutôt l’effet du lundi toujours fatal à de nombreuses personnes qui ont eu un week-end difficile ? Qu’importe, la bonne vingtaine de personnes présentes ce soir se souviendront de la venue des Canadiens de The Grey… sans Matt Deline (Shotmaker, Three Penny Opera) qui n’a pu suivre la formation en tournée européenne pour des raisons familiales.



Tags

TEN VOLT SHOCK 6 Null 3 X-Mist Records / LABIL Records / Bakery Outlet Records 2006

TEN VOLT SHOCK 6 Null 3

Frank Otto, guitariste de Ten Volt Shock (et du Kurt qui sommeille) a un jeu si reconnaissable que dès les premières notes des dix nouveaux titres des allemands on sent déjà la pression monter. On sent que ça va ferrailler sévère. Pas loupé. Encore plus direct qu’auparavant, en s’appuyant une nouvelle fois sur l’effet de répétitions, Ten Volt Shock poursuit dans la veine tracée précédemment avec un côté dansant plus affirmé ici ce qui me rappelle leur première démo. L’ensemble est soutenu par un groove froid qui claque presque autant que les riffs cinglants de la guitare.



Tags

THE GREY asleep at the wheel LP Adagio 830 Records / Lovitt Records 2006

THE GREY asleep at the wheel

Matt Deline a été le batteur des cruciaux Shotmaker de 1993 à 1996. Il a poursuivi ses activités de frappeur de fûts en 1997 avec le groupe « one shot » 30 Motion Second Picture puis à l’orée de la fin du siècle précédent il devient chanteur percussionniste dans Three¨Penny Opéra pour deux savoureux albums et quelques 7’’ de passage. On a retrouvé le bonhomme en 2003 dans un nouveau groupe The Grey (avec le batteur de Three Penny Opéra et un gus de Buried Inside entre autres) pour lequel il continue de chanter mais joue aussi dorénavant de la guitare.



TEN VOLT SHOCK ten volt shock lp Xmist / Christopher’s Records 2004

TEN VOLT SHOCK ten volt shock

Une démo et quelques 7’’ auront suffit à Ten volt Shock pour nous jeter en pâture un premier album qui me terrasse complètement. On le sait désormais, Ten Volt Shock est « l’autre » groupe de Frank Oto, maître de cérémonie chez les incontournables Kurt. Et s’il est évident qu’on retrouve les fondamentaux de Kurt dans Ten Volt Shock, à savoir le jeu de guitare et la voix caractéristique de Frank, l’approche résolument plus direct de Ten Volt Shock en fait un groupe à part ! Le son du combo va chercher du côté de Big Black, Rapeman et le Shellac des grands jours.



TEN VOLT SHOCK s/t cd autoproduction 2001

Le jeu de guitare ne trompe pas l’auditeur. On reconnaît dès les premiers accords sur le manche en bois l’énergie de Frank, guitariste de Kurt incontournable trio rock émo punk noise allemand. On le retrouve donc dans ce side project avec deux autres potes à lui pour une rencontre au sommet de la noise. Difficile de ne pas penser aux compos de Kurt aux premières écoutes. Il y a cette même urgence. Ce parfum de sueur punk rock si particulière. Mais l’ensemble est un poil plus binaire. La voix du chanteur s’étouffe dans une reverb qui donne un petit côté années 80 bien senti.



Tags

THE FICTION I told her that I like living in a box cd Level Plane 2004

THE FICTION I told her that I like living in a box

Passé inaperçu, pris dans une avalanche de disques, ce premier album de The Fiction a eu le temps de mûrir. Et on profite d’une période plus digeste pour en reparler. Un constat, ce disque s’inscrit complètement dans la couleur musicale du label Level Pane. En effet on a droit à un émo hardcore qui tient autant des formations des années 1990 (Spirit Assembly, Indian Summer, Maximillian Colby…) que de celles qui ont passé le cap de l’an 2000 à savoir ; Off Minor, Yage, Yaphet Kotto, etc...



SWARRRM ATOMIC FIREBALL split Cd God Door Records 2001

SWARRRM_ATOMIC FIREBALL_split

J’avais été surpris par le hard core noise de Atomic Fireball sur un split 7’’ avec Frodus il y a quelques années. Ils ont peu laissé de côté Kurt et Shotmaker pour une noise beaucoup plus brutale. Métal, le mot est lâché ! En effet Atomic semble prendre la route de Today is the Day avec lequel il a plusieurs points en commun. La voix distordue, des riffs noise métal avec quelques incursions « death»…Atomic Fireball joue aussi lourd que Zeni Geva, donc on morfle pas mal. Les trois titres présents sur cette galette (dont un live) font la part belle aux émotions les plus torturées.



KURT rmxd 12- X-Mist Records / Bass Präsidium 2006

KURT rmxd

Cela fait déjà quelques temps qu’on entend parlé de cette galette qui devait proposer des remix « dance » de quelques morceaux de l’excellent trio noise rock Kurt. Le disque est là. Et comme je pouvais le craindre les remixs ne sont pas transcendants et ne revisitent pas réellement les chansons. On a droit sur « tricks on dub », à un Kurt version dub, à oublier. Puis « black cat » dub et drum and bass, c’est mieux mais pas de quoi se rouler par terre non plus. « riot royal » un morceau accéléré tout simplement, même si la relecture de la guitare est inspirée cette fois ci.



ZANN BLAME GAME split split LP 6-60 productions / Adagio830 2003

ZANN_BLAME GAME_split

On ne devrait plus présenter les allemands de Zann…si ce n’est pour vous avertir qu’ils sont à mes yeux l’une des formations les plus excitantes de la vieille europe. Pour résumer les épisodes précédents, le quintet s’évertue à marier le « screamo hardcore » le plus dévergondé de ces dernières années (Kaospilot, La Quiete, Raein, With Love..) avec le métal hardcore le plus chaotique (Converge, Drowningman…). J’avoue, ça paraît complètement loufoque comme approche…c’est pourtant bien cette sensation que j’éprouve à l’écoute de ces cinq nouveaux morceaux !



TRANSISTOR TRANSISTOR WOLVES s/t split cd Level Plane 2004

TRANSISTOR TRANSISTOR_WOLVES_s/t

Les morceaux de Transistor Transistor du split LP avec Light The Fuse and Run ne m’avaient pas marqués plus que ça. Les dernières tournées en dates ont dû régénérer les neurones du trio, car les quatre chansons de ce disque valent leur pesant de cacahuètes. Bastonnade à couteaux tirés entre Kurt et Shotmaker, Transistor Transistor joue des coudes et met tout le monde d’accord à coups d’assaut mélodique marqués au fer rouge. Si par moment le fantôme d’un Blood Brothers débutant vous revient à l’esprit…il semblerait que cela soit tout à fait normal !



Tags
S'abonner à SHOTMAKER