YAPHET KOTTO / THIS MACHINE KILLS ENVY split cd Sonzai Records 2003

YAPHET KOTTO /  THIS MACHINE KILLS_ENVY_split

J’aimerai vous dire que les trois nouveaux morceaux de Yaphet Kotto sont de la grosse ba-balle…mais je risquerai de vous tromper. Depuis leur ré-union, les américains semblent peiner à trouver un second souffle, comme s’ils avaient perdu une partie de leur formule secrète qui faisait tant d’effet auparavant. « the fall » et «tracing » sont de bonnes « emo hardcore song » honnêtes et presque bien foutues mais rien de plus ! Par contre « momentary loss of breath » précise toujours un peu plus les pistes empruntées par les ricains lors de leurs derniers enregistrements et concerts. Les riffs se font plus lourds et les voix jouent de plus en plus dans des registres très différents. L’une est quasi gutturale et l’autre finement mélodique, mais toujours écorchées ! On les quitte donc sur une sacrée bonne impression. La musique de This Machine Kills ne m’a jamais vraiment bouleversée. Coincé parmi certaines influences remises à jour du label Ebullition (Downcast, Iconoclast si on veut…), les gars de San Diego joue un « hardcore moderne » inspiré, enragé, tenace auquel il manque un « je ne sais quoi » pour me transporter réellement…une prochaine fois alors ? ? ?. Je préfère le dire tout de suite, je fais partie de ces gens qui n’ont pas été subjugués par le dernier effort d’Envy. Juste charmé. Mon attente était trop forte il faut croire ! ? A l’écoute de ces trois nouveaux titres mes hypothèses concernant mon amour déçu se confirment. A savoir qu’Envy n’a pas perdu son sens de l’écriture. Je suppose juste que la production (mastering, mixage ? ? ?) de « dead sinking story » a gâché en partie mon plaisir. Pourtant ces trois nouvelles chansons ont été enregistrées par le même gus au même endroit…quelques mois après le long effort ! ? Fermons cette longue parenthèse pour retrouver le sombre émo hardcore intense et noisy des japonais…. On ne va plus trop s’attarder pour clamer que les titres « a farr-off reason », « signal » et «an adventure of silence and purpose » sont ENORMES …et valent à eux seuls l’achat de ce disque qui prend fin sur une longue fresque musicale lyrique et grandiloquente, plutôt réussie. Cette dernière chanson regroupe plusieurs membres des groupes précités. Elle a été enregistrée un jour de day off lors de leur tournée commune courant 2002 au Japon…. Putain ces trois chansons d’Envy sont vraiment… Terrible ! http://www.sonzairecords.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.