VAZ OCRE mardi 18/11/2003 - orga : kfuel Mondo Bizarro / RENNES

Ainsi, Greg l’a voulu…ma chronique de concert… Ambiance rennaise (y’a le bar pas loin, y’a le bar bondé). D’après moi, y’avait une soixantaine de spectateurs, après la police, je ne sais pas. Bref, y’avait pas mal de monde. Bon, je dois vous avouer que je suis plutôt visuelle, je parlerai plus de ce que j’ai vu, que de ce que j’ai entendu. Je vous parlerai plus de Ocre que de Vaz, vu que le son de Vaz était plutôt explosif et je n’avais pas de bouchons. Ocre, c’est un trio angevin…. Angers…. les Thugs, Dirty hands, Explosive coolies, …et aussi je crois Sexy pop un groupe aussi de là-bas avec une manageasse « dynamique », voire coriace, Je ne raconte pas les potins, hi, hi, hi, un peu de sérieux. Donc, trois jeunes garçons sobres, manquant un peu de l’assurance américaine, mais plutôt poignants. Le jeu du batteur est plutôt impressionnant, et très agréable à regarder. Le guitariste est à fond dedans il a l’air de chanter les mélodies qu’il joue, genre : « papalalala… », on voit une application presque douloureuse sur son visage. Quant au bassiste, il ressemble d’après Greg à un mec de série américaine, moi je trouve plutôt qu’il ressemble à un anglais, mais bon il transpire lui aussi. Leurs morceaux sont captivants et on se laisse facilement emporter dans leur univers musical à la Shellac. Passons maintenant à Vaz, avec deux anciens d’Hammerhead, qui n’ont plus rien à prouver : son à fond, sans complexe et sans concession. A écouter avec des bouchons, pour ne pas perdre son potentiel auditif !Le public en redemandait !!! http://kfuel.org



The website encountered an unexpected error. Please try again later.