THE HIVE DWELLERS Moanin' (K Records 2014 / LP249)

hive-dwellers-moanin-k-records-2014-lp249
CALVIN JOHNSON est toujours ce beau mâle à la voix d'outre tombe, une voix suave de crooner gorgée d'humour. Le danseur est hors pair et a tout compris au jeu de scène : humour décalé, il utilise à bon escient ses propres défauts, il ne se prend pas au sérieux et ne cesse de vouloir être lui même, juste là, oui avec les autres mais avec un regard qui cherche ailleurs... J'ai sacrément apprécié son passage à Nantes, dans de bonnes conditions même si certains dénonceront l’absence de sonorisation. C'était justement parfait de le voir juste lui et sa guitare classique dans ce grand hall d'exposition qu'il a su utiliser pour faire résonner sa grosse voix de ténor dramatique héroïque monthy pythonnesque... Ca m'a fait penser au talent de Charlie Chaplin. Fin à quelque chose par là en tout cas... Fondateur du mythique K RECORDS à OLYMPIA dans l'état de Washington (Seattle...), ce bel apôtre du rock déglingué a su investir et rester indépendant pour mieux affronter les aléas de la vie. Ce n'est pas du blah blah... Création d'un studio d'enregistrement (Dub Narcotic Studio), d'un mailorder, du label, de groupes, dans tous les styles, Folk lofi, pop bricolée, noise tendue, indie rock, toutes les  musiques passent par K... Je vous dis, K est un mythe. Kurt Cobain n'avait il pas le logo de K en tatouage sur son bras ? Depuis 1982, la date de fondation du label, en plus d'avoir enregistré une palanquée de potes, il a été l'instigateur de nombreuses formations parmi lesquelles BEAT HAPPENING, HALO BENDERS, THE GO TEAM, DUB NARCOTIC SOUND SYSTEM (...) et aujourd'hui THE HIVE DWELLERS. CALVIN a le goût du jeu et de la rencontre. Les HIVE DWELLERS, c'est MAHJONGG + CALVIN dans du pur pop rock de chez K records. Loin d'être de la nostalgie, les HIVE DWELLERS s'amusent en chanson sur leur second album "Moanin'". On y retrouve la superbe "Love Will Come Back Again" issue du premier album solo du CALVIN, "Streets of Olympia Town" et son questionnement final, "Why Olympia ?" qu'on a pu apprécier en live, on y entend des jolies chansons d'amour, décalées, questionnantes, et on danse en choeur sur "“Baby Be Mine”"... bref, je ne cesse d'apprécier ce nouveau projet, je ne sais pas pour vous, mais à chaque printemps, je ressors mes disques de chez K (MECCA NORMAL, BEAT HAPPENING...) et je me laisse envahir par la saison pour en apprécier chaque moment... AAAAAhhhhhhhh de l'air !


The website encountered an unexpected error. Please try again later.