ORSO Long Time By cd Perishable Records 2000

Quand on pense à ORSO, il faut s'imaginer un cheval à trois pattes qui a du mal à avancer, ou plutôt qui avance clopin clopant à travers ce chemin de pop langoureuse et mélancolique déjà défriché par les gens de PALACE, SMOG et consorts... L'instrumentation et les structures des morceaux d'ORSO sont bien plus élargies que celles de ses pères, passant du banjo (bien entendu !) à cette sorte de mélodica / Accordéon mélangeant en sus électronique, violon et violoncelle ! Si ORSO était à classer, il faudrait parler de pop expérimentale façon Far West affublée d'un chanteur 'cowboy' au large chapeau qui cacherait indéniablement le fantôme de Mark E Smith (THE FALL) dans l'approche de ce chant décalé et jmenfoutiste. Par contre, sur la longueur, le disque a du mal à passer le rio grande, se noyant même jusqu'au coup sur les titres finaux, trop pompeux à mon gout... Il n'en reste pas moins que la première demi heure de ce deuxième album ( ## une heure en tout) reste étonnante et pourrait bien interpeller les fans de pop façon PALACE en quête de liberté musicale... http://www.perishablerecords.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.