MIKE WATT spiels of a (d’un) minuteman Édition de l’Oie de Cravan, 2003

MIKE WATT spiels of a (d’un) minuteman

Les Oies de Cravan naissent des mâts pourris des navires perdus au golfe du Mexique. Louis Scutenaire.Que reste-t-il des super héros ? Quand Bob Dylan écrivait des chansons de propagande, Mike Watt buvait de la téquila en pensant à Jesus. Pourquoi Jésus ? Mais pourquoi de la téquila ? Tigres de papier ! Et Ronald Reagan ne pouvait pas jouer de la disco ? tu peux pas faire du disco dans des bottes de l’armée ! les minutemen sont aujourd’hui enfouis sous des bruits de plus en plus brutaux, des tonnes d’accélération et des cris rauques. Ou pire une pop acidulée sans aucune énergie, totalement endormie et berceuse pour teenagers et adultes flasques! Pourtant, des Minutemen en passant par les Big Boys ou Saccharine Trust, toute la musique rock américaine reprenait un travers de travers. Une poutre vraiment dure! Ce croisement : reprendre la mélodie pop aux sons de l’énergie des musiques nord-américaines (du folk au psychédélisme en passant par le rock bien grass) en rajoutant les tentatives poètiques des lointains beatnicks, des cabarets enfumés des poètes, de Patti Smith à J. Kerouac (avec ou sans accent?), ou encore des byrds. Comme si le punk devenait une seule et unique entreprise poètique, artistique et musicale, sans autres règles que les frontières des expérimentations poètiques. Oupla cela a l’air pas mal compliqué. Têtes de nœud! La plupart des groupes underground nordus sont sur la piste de lancement de ces superhéros. Ecravan Évidemment, il faudrait relire les deux éditions de Carducci (à quand une traduction en langue gauloise de cet hymne à la génération électrique!) pour replacer les Minutemen dans ce foutoir électrique. Les associer à Black Flag, ou encore à Saccharine Trust, pas juste en musique, pas juste dans la lourdeur de la nuit tout en basse et en hurlements. Le message, la poèsie et la vie comme artiste ? Mike Watt, monsieur Watt s’il vous plait, publie donc pour la seconde fois un recueil de textes, paroles d’albums et journal de tournée européenne avec Black Flag en 1983. Joe Carducci, Richard Meltzer, Thurston Moore, Raymond Pettibon y rajoutent leurs grains de sel trempé dans l’encre de chine toujours pas calmée. 140 pages, 2000 exemplaires. Le tout en anglais et en français sort chez L’Oie de Cravan, maison d’édition de Montréal assez connue pour ses éditions de comics et de poésies (Julie Doucet, Myriam Cliche, etc). La couverture est de Simon Bossé (le talentueux auteur d’Intestine -que je ne saurais que vous conseiller- et le batteur de Jeremi Mourad (avec ou sans fotes d’ortografes?)), la sérigraphie de la non moins talentueuse Leyla Majeri. En parlant d’oies…il faut pas confondre l’oie de Cravan avec les oies blanches, les milliers d’oies blanches sauvages qui font une pause bruyante et sublime au sud de Nicolet…avant de pousser plus nord. Bref… Ce livre : une convergence de talents sur presque trois générations! Bravo! Les super héros sont-ils parmis nous ? Et on les voit pas ? Ouvres les yeux et lis! (J’ai déjà causé du Carducci y a dix ans. La deuxième édition –qui épargne les ruts et henry rollins- a été publié par les éditions du Henry Rollins. Carducci a été de la réadaptation du rock américain à la fin des 70s; il a bossé sur les premières tournées de Minutemen-Black flag panaméricaines, pour sst, diffusé à la radio pas mal de vagues sonores non « habituelles », etc. Un homme de l’ombre du sst qui a repris du flambeau des sweet 60’s. Dans le même temps, sa vaste culture et ses conmnaissances de l’immédiat sont livrées pour donner une histoire rééelle du rock et non du narcotique POP. C’est vraiment intéressant pour les fous des musiques « décalées » et des cultures en marges de nulle part que nous sommes. T. Moore joue –entre autre- dans Sonic Youth à moins que cela soit avec Madonna? Richard Meltzer est un des premiers vrais journalistes rock de Hendrix à Rotten. Raymond Pettibon est ce plumitif du dessin d’un trait sec décalé qui a dessiné pas mal de pochettes pour black flag et minutemen, fait quelques zines et poursuit de temps en temps quelques expos ici ou ailleurs. Si tu vois cette bombe atomique, c’est que tu es mort….). http://www.cam.org/%7Ecravan



The website encountered an unexpected error. Please try again later.