MICROFILM a journey to the 75th cd J.Rprod/ Rejuvenation Records 2004

MICROFILM a journey to the 75th

En quelques mois le trio établi à Poitiers s’est rapidement transformé en un quatuor afin d’affirmer les bonnes dispositions entendues sur leur démo enregistrée courant 2003. Sur son premier album, Microfilm joue une musique d’où s’échappe un “je ne sais quoi” qui fait que j’y reviens régulièrement sans m’en rendre compte ? Pourtant les chansons de Microfilm n’ont rien de particulièrement aventureux à la première écoute. Ici on est en terrain connu. Les passages en son clair joliment alambiqués renvoient à un Minor Forest popisant ou à un Dianogah qui aurait découvert le sens de la mélodie bien faite. S’appuyant sur le jeu des guitares, les classiques montées en sur régime débouchent sur des pics gentiment noisy, dignes d’un Explosion in the Sky en plein effort ! Les extraits de films qui remplacent le chant avec une certaine réussite, donnent du caractère à des morceaux qui peuvent parfois piquer du nez lorsque certaines ambiances se répètent un peu sur la longueur. De par cette référence au cinéma, il m’est difficile de ne pas évoquer « la maman et la putain » de Diabologum, même si le post rock de Microfilm est quand même bien moins habité que la musique des Toulousains, carrément moins glauque aussi. Dans un récent passé, Microfilm préférait les cours de littérature sportive ( ? ?) aux cours de mathématiques. Aujourd’hui encore, Microfilm préfère mouiller sa chemise qu’éviter de changer de T Shirt à la fin d’un concert ! ? Ce n’est pas le genre de la maison. C’est ce que j’apprécie chez Microfilm ; une musique attachante pas prétentieuse pour un sous, et qui rock…“frais et dispo” ! http://www.microfilm.fr.st http://www.rejuvenationrecords.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.