MAGIC PEOPLE Keen whips I’d wear as rubies Mister Records 2006

magic-people-keen-whips-id-wear-rubies-mister-records-2006

Tu veux de la chronique en retard ? Là, ça bat des records… Je pense qu’Erwan a dû me refiler ce CD il y au moins un an et demi… Et je ne sais pas trop pourquoi, le survol rapide que j’en avais fait ne m’avait pas donné envie d’aller plus loin… J’ai donc oublié ce disque… Et puis je ne sais pas… Un jour je l’ai retrouvé… mauvaise conscience peut-être, je me suis dit que j-aurais dû en parler… Et puis le fait que ce groupe compte dans ses rangs un ancien Neptune (John Manson) a peut-être fini par avoir raison de moi ? Toujours est-il, heureusement que je n-ai pas chroniqué ce disque plus tôt... Je l-aurais démoli, n-y aurais vu aucun intérêt. J-avais d-ailleurs commencé... Aujourd-hui, je suis bien disposé à l-endroit de ce disque, alors qu-il en profite (quel honneur pour lui me direz-vous). Censé se rapprocher de Six Finger satellite(c-est leur label qui le dit – pensons à Severe Exposure), et à la limite, on peut acquiescer par rapport à la basse, à la batterie, aux sonorités synthétiques kitcho rétro mais certainement pas par rapport la folie qui est l-essence de SFS... Rien de noisy punk ici. En fait, Magic People, outre des voix qui oscillent entre mélodies et énervement – lui même post punk ou hardcore –, c-est surtout pas mal de nappes de synthé et d-atmosphères horror seventies façon Romero, ou alors du synthé rythmique bas et gras (assez séduisant, il est vrai) qui évoque la lointaine aventure Silver Apple, et qui plaira aux fans du Point Line Plan de « Drugs » (autant pour les synthés que pour la voix) ou à ceux de Zombie Zombie. Mais je dois dire que c-est aussi sur ces passages groovy que le bas blesse, faute à la batterie... Comme si elle était toujours un poil trop molle (et paradoxalement trop compressée), comme un peu à la ramasse, et qui ne groove jamais comme il le faudrait... Comme s-il lui manquait trois quatre bpm et un peu d-aisance pour que le tout devienne transcendant. Un disque honnête, mais dont l-appel est loin d-être irrésistible. http://www.misterrecords.com/



The website encountered an unexpected error. Please try again later.