DODEWAARD / PETETHEPIRATESQUID THE THIRD MEMORY / THELMA ELEVEN 4 way split cd Impure Muzik 2005

DODEWAARD / PETETHEPIRATESQUID_THE THIRD MEMORY / THELMA ELEVEN_4 way split

Après le très bon « 4 ways split volume n°1 » sorti il y a peu de temps, Impure Muzik nous présente déjà le volume 2 dans un digipack très classe. Ce split cd s’ouvre sur les défunts néerlandais de Dodewaard. Leur concert ne m’avait guère emballé, tout comme leurs premiers pas discographiques…ces quatre derniers titres sont dans la lignée des efforts précédents à savoir un « screamo de base » qui doit autant à Orchid qu’à Funeral Diner pour faire très court. Les guitares aspirent à des champs mélodiques moins contraignants que les bourrées habituelles mais elles tombent un peu trop rapidement dans une redite qui assomment plus qu’elles suscitent la curiosité. Puis suivent les Allemands de Petethepiratesquid avec un « émo pop core » qui m’a fait plus d’une fois pensé au Myra Lee première mouture (avec la chanteuse) ou à Anomie (pour rester en France)…ainsi qu’à l’énergie punk rock des débuts de Submission Hold. Ces quatre chansons dégagent quelque chose de frais et sincère ce qui permet de marquer une vraie pause parmi ces groupes qui hurlent à n’en plus finir. The Third Memory est une jeune formation d’Aix en Provence marquée par les travaux d’Alcatraz, d’Orchid ou Saetia. En quatre titres, ils balisent bien leur champ de bataille et posent les premières pierres d’un édifice sonore qui ne demande qu’à s’affiner pour une suite qu’on souhaite plus aventureuse. Pour l’instant The Third Memory a déjà à son actif un tube «émo hardcore old school », c’est la chanson « II » avec sa ligne chant doublée et son refrain entêtant. Ce sont les Tchèques de Thelma Eleven qui ferment le disque avec un « post hardcore » dépressif qui dès les premières notes renvoie à leurs compatriotes de Lvmen. Le songwritting est moins soigné que ces derniers mais l’essentiel est là. Ambiances sombres et mélancoliques sont au programme pour trois titres qui vous plongent dans une atmosphère musicale déjà entendu chez les cruciaux Lisabo, voir les débuts de Standstill. Thelma Eleven s’impose comme la très bonne surprise de ce split cd regroupant des formations en devenir. Un deuxième volume peut être moins indispensable que le précèdent mais que plus les curieux d’entre vous n’auront aucun mal à se procurer sans rien regretter… http://thema11.czechcore.cz http://www.impuremuzik.com

Tags


The website encountered an unexpected error. Please try again later.