BEGAYER Terrain à mire une maison (Les Disques Bongo Joe / Label Le Saule 2018)

begayer-terrain-mire-une-maison-les-disques-bongo-joe-label-le-saule-2018

Entendre des musiciens chercher en français, ça m'a toujours intéressé, ceux là en plus ont trouvé leur style, ils jouent une sorte de mélange entre musique du monde à la croisée du blues Touareg, d'un qawwalî façon Nusrat Fateh Ali Khan et d'un quelque chose de rock déglingué et bric à brac. C'est de la musique de rue à voir dans la rue, je parle d'une rue où la terre battue aurait encore ses droits, où la poussière entrerait par tes branchies sans que ca te dérange, ni te démange. Le mélange chez ceux là est assez iconoclaste et ça tient debout, c'est distingué et ça a son style. Des histoires de bagarre, de terre molle, d'instruments autoconstruits issus de matériaux de récup. Les vidéos le montrent. Les concerts aussi. Le trio (Loup Uberto à la voix, Lucas Ravinale basse+percus, Alexis Vinéïs à la batterie) a un charme fou et une personnalité hors du commun.

Le titre en entier c'est 'Terrain à mire . Une maison rétive . Contrainte par le toit'

Loup Uberto : Textes, voix, guitare, trois-corde, trois-corde basse (9), radios (6), bombarde, kayamb
Lucas Ravinale : choeurs (3, 6, 7), trois-corde basse, radios (4, 10), harpe préparée, pandeiro
Alexis Vinéïs : Batterie, percussions, gardon
L'oeuvre figurant sur la couverture est une réalisation d'Élisa Fache, photographiée à La Fonderie (Le Mans) Composé entre La Méandre (Chalon-sur-Saône), Les Ateliers Claus (Bruxelles), Le Ciel (Grenoble) et l’appartement de Maxime Canelli (Nantes).