décembre 2012

JUBILé : songs of the cold north (Boom Boom Rikordz, Katatak, Et Mon Cul c'est Du Tofu ?, Asso'Y'Song, Rock'n Roll Masturbation 2012)

JUBILé : songs of the cold north (Boom Boom Rikordz, Katatak, Et Mon Cul c'est Du Tofu ?, Asso'Y'Song, Rock'n Roll Masturbation 2012)

Tu tiens entre tes mains un des plus jolis LP que j'ai vu cette année. Tout en transparence, d'une simplicité exquise, sobre et presque rêche... j'aime quand ça rêche... Boom Boom Rikordz est le propre label du duo stéphanois (les 2/3 du label...) mais Boom Boom n'est par le seul porte monnaie à s'être amaigri pour produire cette jolie galette.



AMERICAN HERITAGE : sedentary (Solar Flare / Prototype 2012)

american-heritage-sedentary-solar-flare-prototype-2012

Moi qui vient de me taper du MELVINS toute la semaine, voici qu'arrive inopinément ce magnifique LP de AMERICAN HERITAGE dans ma boite aux lettres !!! Magnifique de gras, de punk et d'emphases jouissives comme ont pu le faire mes chers MELVINS dans leur sainte période du début des 90's (houdini et cie...). Mais parlons d'AMERICAN HERITAGE (Chicago), ce n'est pas des jeunes gamins sortis de nul part.



THE SOMNAMBULIST : Sophia Verloren (Solaris Empire / acid cobra records 2012)
somnambulist-sophia-verloren-solaris-empire-acid-cobra-records-2012

THE SOMNAMBULIST nous avait déjà gratifié l'année passée d'un joli album post punk indie rock de bon aloi ("Moda Borderline"), ils reviennent aujourd'hui avec ce nouvel opus qui définit un peu mieux les contours de ce groupe cosmopolite basé à Berlin.

STNT mer 12/12/2012 - 16:29

YOWIE Damning With Faint Praise SKIN GRAFT 2012

yowie-damning-faint-praise-skin-graft-2012

Leur premier album "cryptooology" sur Skin graft m'avait déjà séduit. Derrière ce son garageux au contour tout pourri,ces trois là nous avaient servi un flacon très parfumé en guitares et percussions d'une énergie positive originale et dévergondée.



KEPONE s/t LP Modern City records 2012

kepone-st-lp-modern-city-records-2012

Le mec qui m'a fait découvrir KEPONE, c'était MITCH, du fanzine FEEL IT. Un punker nancéien qui descendit un jour sur RENNES pour profiter allègrement ce cette putain de structure qu'étaient les tontons flingueurs qui permit à nombre de jeunes gens d'assouvir leur soif de rock n roll et/ou de s'abreuver de nombreuses découvertes en ce début des années 90...