CONCEPT OF ELATION life hurts inner design Cd Messiah Records 2002

Ce quintet clermontois officie depuis près deux ans dans un registre métal hardcore fortement marqué par le côté bien grind du genre. Et je ne suis pas la personne la plus pointue pour chroniquer un album de pur grind. Ce qui n’est pas le cas ici, heureusement. Concept of Elation essaye d’alléger la sauce avec quelques plages qu’ils surnomment « émocore ». C’est quand même très loin de la pop qualifiée d’émo qui déferle sur nos ondes actuellement. On est plus proche des tous débuts de Converge. Quand ils cherchaient encore la bonne formule avant leur premier album ! La voix gutturale est à mon avis un poil trop présente. Elle m’endort plus qu’elle me terrasse. Un comble ? !. Il y a vraiment de bons passages dès que Concept of Elation s’éloigne des clichés du genre. C’est souvent un peu prévisible même si c’est bien fait et accrocheur. Mais dans le même style, je serais tenter de rapprocher (peut être à tort ?) ce premier disque de Concept of Elation à Nostromo, pour la multiplicité des influences et les bases communes, hardcore-death, fortement marquées. Mais là bien évidemment il n’y a pas photo. Mes morceaux préférés se trouvent à la fin du disque, lorsque les Clermontois savent se faire plus direct, plus furieux du coup. Concept of Elation profite de cd EP pour poser ces premiers travaux sur lesquels il va pouvoir construire une musique plus personnelle, un son et une âme. A suivre ( Je ne suis pas fan du mixage. Pourquoi ces guitares si lointaines ?) http://www.godsaredead.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.