THE TELESCOPES ##4 cd Antenna Records 2005

THE TELESCOPES ##4

Il était une fois les Telescopes. C’était un groupe connu de tous et respecté des plus grands. Cheree Records, Creation Records, Peel Sessions… C’était à la fin des années 80, l’essor de l’indie british (My Bloody Valentine, Jesus & the Mary Chain, Spacemen3). Puis, plus tard, il eut un long silence. Une absence. Et ce retour, improbable. Drone, pop, psychedelic, indie, indus, expérimental… The Telescopes, c’est un peu de tout ça. Mais pris dans beaucoup de respiration, de vie, d’atmosphère, avec une grande mais fausse simplicité. C’est un peu de tout ça, et ça change à chaque écoute. Car par un tour de magie dont ils ont le secret, les Telescopes réenregistrent ce disque à chaque fois que vous l’écoutez. Ne vous étonnez donc pas que ce ne soit jamais le même. Expérimental, indus, indie, psychedelic, pop, Drone… la dominante n’est jamais la même, les détails changent à chaque écoute… Il y a bien des sonorités récurrentes tout au long de l’album – souvent des détails (les cuivres présents depuis les premiers maxis) – qui créent une trame. De toute façon, les grands groupes ne se définissent pas par leurs techniques, mais par l’émotion qui transcende et fait oublier ces techniques. L’émotion qui se dégage de « ##4 » est difficile à nommer ; mais elle s’entend facilement. Et elle entêtante comme les lilas dehors. Comme à la fin du disque n’est pas écrit To the Happy few, je vous reparlerai donc bientôt des Telescopes… http://www.antennarecords.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.