STERLING cursed cd file-13 2007

STERLING cursed

Putain, je ne pensais qu-il virerait si mal, merde, çà part dans le progressif qui lorgne post rock. Et pas l-inverse. Putain, ils sont loin leurs deux premiers albums. 2 morceaux d-un quart d-heure, un de 7 minutes, ca me fait mal au coeur. J-aime toujours ce son de batterie, ce coté gras qui glace moux. (Mike LUST / LUSTRE KING / STNNNG... aux manettes) Mais le piano qui fait des frisettes (c-est le type de 90 DAY MEN en même temps...) et la guitare qui sort son héro le dimanche après midi en plein mariage, ca me fait manger mes chaussettes. L-utilisation à outrance de la réverb et du délay, les petites mélodies bien gentilles de films de boules des années 70, ach, j-ai envie de gerber. Les grossiers me rendent grossier. Alors je grosse. J-oubliais les pantalons à fleurs. Mais quand on regarde de plus près on se rend compte ni plus ni moins qu-il y a un florilège de gens de MILEMARKER sur ce troisième album. Un des pires groupes Noise Emo Hc progressifs que je connaisse (j-ai jamais aimé ce groupe, je ne peux pas, c-est physique...). Berck. Ach, ces fins de morcifs toutes pourrites, certains bons passages (quoique...) mais franchement, préférer les 2 premiers disques, à moins d-être fans de MILEMARKER et des doigts crottés du pianiste de 90 DAY MEN. http://www.file-13.com

Tags


The website encountered an unexpected error. Please try again later.