ELI KESZLER stadium / lasts signs of speed (shelter press 2018 / empty editions 2017)

eli-keszler-stadium-lasts-signs-speed-shelter-press-2018-empty-editions-2017
eli-keszler-stadium-lasts-signs-speed-shelter-press-2018-empty-editions-2017

Chronologiquement et esthétiquement, c'est vers le superbe double LP (Noir) de chez empty editions (Berlin) que je me dirige. Les webzines attirés par l’expérimentation commencent à découvrir le batteur ELI KESZLER dans son versant électronique. KESZLER collabore autant avec des fameux FreeJazzman (écoutez 'Ithaca' avec Joe-McPhee) que des expérimentateurs sonores volubiles (Oren Ambarchi). Il devient aussi connu par ses installations en musée, il s’intéresse aux nappes qu'il agrémente de ses rythmiques caractéristiques. Ses rythmiques ? Des cliquetis vivaces, baguettes sur crotales, clochettes brillantes et concassées, timbre étouffé, rapide, énergique, enlevé et surtout surtout sans fracas : une parole souvent très axée sur le vif et généralement répondant aux sombres arrière-plans synthétiques. Cela marche à fond à mon goût sur 'last signs of speed' et bien moins sur 'stadium' chez Shelter Press. C'est la tonalité et la tessiture du son qui sonnent un peu 'soupe', le son est léché et je trouve qu'on y perd largement autant en profondeur qu'en proximité. Avis aux amateurs.

https://emptyeditions.bandcamp.com/album/ee001-last-signs-of-speed
https://shelterpress.bandcamp.com/album/stadium



The website encountered an unexpected error. Please try again later.