CONVERGE no heroes cd Epitaph Records 2006

CONVERGE no heroes

Annoncé par le groupe lui-même comme le lien manquant entre « you fail me » et « jane doe », ce septième album (?) ne fait pas les choses à moitié. Les cinq premiers morceaux rôdent en effet dans les ambiances qu’on avait l’habitude d’entendre sur les deux derniers forfaits en date. Le morceau « no heroes » est le condensé de cette entame d’album à savoir la furie trash punk métal de « jane doe » et l’abrasivité du noise métal pesant de « you fail me ». Ce titre est comme la fin d’un chapitre car dès le morceau suivant, « plagues », Converge change son fusil d’épaule et pousse encore dans de nouveaux retranchements la bête. La maladie rongeant la musique du combo, plonge le morceau dans une noirceur répétitive. Elle est « sublimée » dans le très mélancolique et 70’s à souhait « grim heart/black rose ». Sur ce morceau Jacob Bannon est accompagné au chant par Jonah Jenkins (Milligram, Only Living Witness…). Surprenant à la première écoute ce quasi « slow » épique et rageur prend toute sa place dans cet opus varié et marquant. Aussitôt cette fausse baisse de tension passée Converge remet les gaz et dégueule ses sombres sentiments dans un final d’où s’extirpe une colère incandescente que rien ne semble pourvoir étouffer. Cette dernière partie m’a fait penser à « la période » pré «when forever comes crashing », pour la variété des sons, des ambiances, pour les cassures plus nettes entre les parties des morceaux...tout ça mixé version 2006. Va comprendre pourquoi ??  Aux frontières des genres depuis ses débuts musicaux, Converge réussi une nouvelle fois à faire avancer son punk hardcore…comme personne d’autres !? http://www.convergecult.com http://www.epitaph.com



The website encountered an unexpected error. Please try again later.